Des répertoires alphabétiques sous OneNote ….. à créer à toutes les sauces ….

J’avais trouvé il y a quelque temps un répertoire sous OneNote dans l’excellent site Pilatcode Studys ici : c’est un répertoire alphabétique , tout prêt , et que l’on peut décliner à l’infini …. Merci beaucoup à Nadia Huet qui en est la créatrice ! (Il n’y a qu’à suivre les indications données et ça marche très bien,à télécharger sur la page lien ci-dessus)

L’idée m’est donc venue de préparer un répertoire pour plusieurs matières ,dans un premier temps : Histoire , Géographie, Français et Anglais . Ces répertoires permettront de noter :

  • les définitions (qui sont encore difficiles , ou oubliées , ou mélangées… )
  • de les disposer de la même manière qu’elles ont été apprises ( spatialement , sur 2 ou 3 lignes, verticalement , courtes …)
  • de les illustrer afin de mieux mémoriser (image, exemple …)
  • de les simplifier quand nécessaire
  • d’en ajouter au fur et à mesure (et même faire de nouveaux répertoires : Maths, SVT, Physique ….selon les besoins)

Bien sûr, le but n’est pas de remplacer un dictionnaire !

un exemple en Français : article de dictionnaire, antonyme,  champ lexical, homonymes

un exemple en Géographie : croissance, exode, échelle

Remarque : les mots [ choisis /décidés ] ne seront pas remis dans l’ordre alphabétique dans la page puisqu’on va les ajouter au fur et à mesure . Il s’agit de répertoires qui correspondent à des mots déjà vus et/ou appris qui doivent être « connus » , dont on peut avoir besoin dans certaines questions ou exercices ….

à suivre donc ….. (encore merci Nadia)

Publicités

Des angles …. à toutes les sauces …. ou presque ?

C’est reparti avec les angles et cette dyspraxie visuo-spatiale qui résiste (et qui s’en donne parfois à coeur joie !!!!!!) , un dur week-end ……

Les définitions : Une question de vocabulaire ? MAIS PAS QUE …….

  • Apprendre à définir les angles : angles opposés par le sommet / alternes-internes / correspondants : c’est du vocabulaire MAIS comment l’installer de façon « sûre » quand la perception de l’angle par l’enfant est « variable » ?
  • savoir les reconnaître dans une figure « simple » : oui mais quand la figure est plus complexe ? quand il faut rechercher , dans une même figure, plusieurs types d’angles différents ?

Mais où sont les droites parallèles ? Où est la sécante ?

Trouver des astuces ?

OUI , on essaie : seulement il faudra encore que l’enfant les mette en pratique sur son devoir, encore une question d’autonomie ? (ou un surplus de réflexion pour l’enfant ?)

  • exemple 1:  reconnaître des angles opposés par le sommet : image mentale : 2 couteaux , ou une paire de ciseaux ouverte / faire prolonger les côtés de l’angle quand la figure est complexe pour trouver l’angle opposé par le sommet

  • exemple 2 : avec les couleurs colorier l’espace entre les 2 droites (et encore mieux , repasser la sécante en couleur)

  • exemple 3 : repasser les droites parallèles d’une même couleur quand cela est écrit dans l’énoncé (mais ne pas le faire si la question est « les droites sont-elles parallèles ? » car là on ne le sait pas!)

Apprendre les propriétés : ce que nous avons mis en place

Réécriture des propriétés :

  • mise en évidence du SI et du ALORS
  • faire des phrases courtes (utiliser 2 ou 3 lignes) en étapes (plus faciles à mémoriser)
  • mise en place de la réciproque (avec explication de son utilisation)
  • mémorisation avec texte à trous

exemples en images :

Raisonner sur des angles :  vers les premières démonstrations ?

  • calculer la mesure d’un angle (cas des angles complémentaires ou supplémentaires) : nous en avions parlé dans l’article « encore des angles« ) . J’ ai « refabriqué » des gabarits en carton épais. Mais un problème s’est ajouté : une difficulté à percevoir les angles plats lorsqu’ils sont présentés « en oblique » [et oui ! retour à la case Départ comme Dyspraxie qui ne nous abandonne pas …] . Léo a parfois choisi de « tourner » sa feuille et on les a bien observés mais ce n’est pas gagné ….[ Là on lutte contre la dyspraxie ] . On conserve la fiche méthode (dans le même article ci-dessus)

 

  • calculer la mesure d’un angle sachant que 2 droites sont parallèles ? : fiche méthode (utilisation du ET et du DONC)

  • Démontrer que 2 droites sont parallèles (ou non) : fiche méthode

les différentes fiches sous Word (modifiables, attention : colorier les angles, mettre les symboles des angles ) angles alternes-internes methode angles alternes-internes angles opposes par le sommet anglescorrespondants methode anglescorrespondants calcul de mesures d angles methode def angles alternes internes et correspondants

Quelques réflexions …… MAIS, après avoir passé beaucoup de temps (de souffrance aussi car ce travail est extrêmement coûteux en attention pour Léo),qu’en restera-t-il ? Il me semble qu’on n’aborde pas vraiment le sujet dans le bon sens : il devrait exister une sorte de programme « minimum » avec des exercices « allégés » visuellement :

  1. pour que les notions s’installent sans immédiatement les « détruire » avec des informations trop fournies ou  une présentation complexe
  2. pour que le raisonnement fasse son chemin sur quelque chose de stable.

Le fait de pouvoir utiliser les fiches méthodes pour « soulager » la mémorisation de tous ces « automatismes » serait aussi peut-être à envisager ……(même en les simplifiant, juste en étant un « guide pour soutenir le raisonnement » ….) car nous avons encore manqué de temps pour vraiment se les approprier ….

Et puis finalement, on essaie de « rentrer dans le moule », on s’énerve un peu aussi car tout ce qu’on essaie de mettre en place n’est pas encore automatisé quand arrive l’heure du contrôle ….. (toujours trop tôt , car on démarre toujours trop tard en raison du temps « perdu »? (du moins utilisé et indispensable) pour la perception de la notion ……

(PS : notre ergo nous manque beaucoup pour aider Léo à « visualiser » toutes ces notions de géométrie – entre autres -et nous en profitons pour lui faire un petit coucou !)

 

 

 

Multiple , divisible, diviseur ? un peu de ménage …..

Le vocabulaire en mathématiques est très souvent lié à des questions d' »inverse », de « flexibilité » bref des relations entre les mots à utiliser dans le bon sens et à savoir manipuler afin de ne pas dire le contraire de ce que l’on a observé ….

Les multiples et diviseurs en sont un exemple « simple » (?) mais qui a demandé pour Léo une petite révision . Nous avons donc repris les jeux Multiwizz utilisés dans différents articles (multiples et diviseurs quelques règles ici , ou encore ) : une petite piqûre de rappel en jouant ….

Nous avons ajouté cette année une petite fiche plastifiée toute simple pour placer, trouver, lire les nombres concernés dans tous les sens avec des phrases correctes :

img20170119_15532971_0052

à télécharger sous Word vocabulaire

Ajout ce soir d’un petit « détail » visuel qui m’est venu alors qu’on abordait ce travail avec Léo : le « signe diviser » qui « encadre » le diviseur donc voici la nouvelle fiche pour ceux à qui elle conviendrait mieux ! Ainsi quand on part du diviseur (case orange) on le « voit à sa place habituelle …..

img20170119_19073497_0054

version 2 à télécharger sous Word vocabulaire2

ex : 45 est un multiple de 5 OU 45 est divisible par 5 OU 5 est un diviseur de 45 . On prendra un nombre qu’on placera dans une des cases , il faudra trouver l’autre case , faire toutes les lectures possibles. On n’oubliera pas d’ajouter l’explication (ici car 45 se termine par 5 )

On finira par les mandalas des multiples déjà proposés en CM1 que l’on peut retrouver ici et ce dernier :img20170119_16000852_0053

Le monde habité : densité de population, foyer de peuplement, contraintes …. : vocabulaire et carte de géographie … tout un programme ….

Premiers pas en géographie en 6ème à la mi-octobre et déjà deux « obstacles » que l’on va essayer de contourner :

  1. le plus important : les cartes (et surtout la perception qu’en a Léo , ce qu’il va pouvoir retenir …. et pour quelle durée ?…. ce qui explique peut être en partie la difficulté de cette discipline et par là-même le fait que Léo n’aime pas la géo ….)
  2. et bien sûr le vocabulaire « spécifique »

Les cartes

  • Nous allons ressortir toutes les cartes déjà utilisées en CM (comme par exemple celle de la répartition de la population mondiale pour ce sujet) .
  • Chaque fois qu’on le pourra , nous passerons par des cartes agrandies et en couleur  :

exemple :

  1. un minimum c’est du A4 ( mais mieux en A3)
  2. les mers et océans coloriés (en bleu) ou au minimum « contrastés » (gris clair pour les distinguer des continents)

img126

un autre exemple : trouvé chez Troublesneurovisuels ici (répartition de la population mondiale grands foyers de peuplement et foyers secondaires un peu plus détaillée) avec des petits volets qui se soulèvent (elle n’est pas terminée , nous y ajouterons les déserts humains lorsque ce sera abordé en cours et surtout quand cette première carte aura été mémorisée ….)

carte-pop-1 carte-pop-2

Voici finalement la carte que nous avons utilisée après avoir visionné une carte interactive du bimanuel MAGNARD (2016) [présenté ici]. L’avantage de la carte interactive a été pour nous de partir d’un fond de carte « vierge » et d’y apporter par étapes les foyers de peuplement , puis les déserts (chauds ou froids) , les montagnes …. jusqu’aux grandes villes . Bien sûr , à la fin, cela restait « un peu chargé visuellement » , mais cette « dynamique » a bien aidé Léo.  Nous sommes ensuite passés aux 2 cartes suivantes ( en respectant les couleurs données en cours) et commencé la mémorisation par les foyers de peuplement :

img141

On repère les différents emplacements dans l’ordre [ ou plutôt dans l’ordre choisi par Léo]: d’une part les 3 plus grands foyers dans l’ordre de « taille », tout en précisant les 2  pays les plus peuplés au fur et à mesure, puis les 3 foyers secondaires ( Léo est parti d’en bas , du Sud Est du Brésil et a remonté par le golfe de Guinée pour finir au Nord Est des Etats-Unis ) .

img142

C’est ensuite au tour des déserts humains le repérage s’est d’abord fait avec ce dont Léo se souvenait : l’Amazonie, le Sahara, puis un « bloc de 3 noms » : Sibérie, Groenland et Canada tout en haut  …. Je verrai comment il s’y prend quand on y reviendra pour installer une « façon de faire » qui lui facilite la mémorisation (on part du haut et on descend , ou bien les déserts chauds, les froids, les montagnes, la forêt ….).

Nous terminerons par les métropoles en précisant dans quel foyer de population elles se trouvent, dans quel pays ou continent aussi (MAIS tout cela n’est pas gagné pour un enfant dyspraxique visuo-spatial, qu’en restera-t-il pour l’évaluation ? et surtout pour la suite du programme et de ses compétences en géographie au niveau des cartes ????)

le vocabulaire

  • au fur et à mesure de l’avancement de la leçon, création d’un vocabulaire « visuel » (si possible) : exemple fiche 1 « Un monde habité, la population mondiale »
  • s’entraîner à utiliser un vocabulaire précis en utilisant cette fiche
  • des récapitulatifs « visuels » pour mieux comprendre :  forte densité de population ou faible densité ? quelles explications ? (ceux-ci sont extraits de manuels ou de sites dont je ne me souviens plus le nom et que j’ai légèrement « modifiés »)

img137 img136

img103(extrait de  Histoire géographie EMC 6ème,bimanuel de MAGNARD)

fiche 1 de vocabulaire en image :

img102 img143 img144

à télécharger sous Word vocabulaire-geo-1-ok

Mais aussi les cartes mentales pour aider à la mémorisation

  • à créer , au fur et à mesure (essayer de ne pas se laisser « dépasser / déborder » par la vitesse du cours (les 3 heures de géo ont lieu 3 jours consécutifs donc cela avance très vite et peu de temps pour « digérer » les nombreuses infos….)
  • au brouillon , sur une double feuille de classeur et à la main dans un premier temps
  • à piocher aussi dans certains manuels qui « s’y mettent » comme le bimanuel Magnard (dont nous avions parlé ici) pour ensuite créer sa propre carte en lien avec le cours bien sûr ….

carte sur la population mondiale n°1( celle qui avait été faite en CM1) :

la-population-mondialefant

celle de cette année :

la-population-mondiale-6eme-f

Remarques : ce sont nos pistes de travail mais l’obstacle « temps / rythme très (trop?) soutenu » est toujours présent et ce quelles que soient les disciplines …….

On aimerait avoir le temps de regarder les documents , une lecture et une analyse guidées seraient si « profitables »

  • travailler régulièrement avec des documents du livre sous les yeux
  • essayer de travailler avec méthode , MAIS quelle méthode  ? que doit-on privilégier ? (ou du moins en chercher une : analogie avec les Sciences, l’histoire ? pour une automatisation plus facile ?)
  • se servir de phrases « toute prêtes » (utiles aussi en histoire)  du type : Ce document est ……(nature) intitulé …… extrait de …… [ document à « essayer » , à « retravailler » ….. c’est encore un travail « en cours d’essai / d’expérimentation et tâtonnement  » ….. ] MAIS CE TEMPS DIMINUE jusqu’à disparaître au fil des jours ….. on aura déjà changé de chapitre ……

Remarque/questionnement  personnel : et pourquoi ce type de travail , cette recherche de « méthodologie » ne fait-elle pas totalement partie du travail fait en classe ( en histoire, géo ou sciences ) ? Doit-on privilégier les connaissances à tout prix ou prendre le temps d’apprendre à LIRE un document  ? pourquoi n’est-ce pas un créneau spécifique établi dans l’emploi du temps en 6ème (et avec quelques piqûres de rappel les années suivantes ….) un manque de temps là aussi ? ……

le CDI : le classement des livres

Une carte pour essayer de résumer le classement des livres et mémoriser  le cours :

cdi-2

Il n’y a plus qu’à s’entraîner à écrire des cotes, à deviner , à associer les ouvrages et leur cote …… comme dans le cours ….

générique, champ lexical, antonyme …. un mémento de mots à connaître …

Dans l’outil Français pour la 6ème ici, j’avais noté en vocabulaire une fiche rappel (sous forme de carte mentale) de tous ces termes vus en CM mais qui souvent sont oubliés car en général peu fréquentés .

Or, en faisant un tour sur l’excellent blog de Lala aime sa classe , j’ai trouvé ce type de document (publié sur le blog de Lala et élaboré par Fabi30 ici ). Je l’ai adapté à la « sauce Fantadys » , en utilisant les exemples, les dessins qui avaient servis à la mémorisation et ajouté 2 définitions (les niveaux de langue, les termes génériques).Finalement , il y avait trop d’écrit à mon goût pour le passer en carte mentale , nous sommes donc restés en mode « linéaire, classique »…..avec seulement une alternance de 2 couleurs ….

Le voici en images :

sylvia505 sylvia506

et à télécharger sous Word (modifiable) ici VOCABULAIRE memento

Il est rangé dans le porte-vues français et nous allons dès demain l’observer de près et réfléchir à son utilité en classe à travers quelques petites questions / devinettes …. un peu de révision de vocabulaire est loin d’être inutile ….

Vocabulaire en histoire : 2 fiches sur la Révolution

Nous poursuivons le travail commencé cette année en vocabulaire spécifique « histoire » en lien avec le travail sur la Révolution (frise ici).

En images :

sylvia449 sylvia448

à télécharger sous Word VOC RévolutionF H4 VOC RévolutionF H5

Remarques : On peut retrouver les 3 premières fiches de vocabulaire en Histoire ici(Clovis),(Charlemagne)ou (la monarchie française). Nous allons aussi compléter la table des « matières » liées à ce travail de vocabulaire . Voilà où nous en sommes :

sylvia451

Sciences : la transmission des mouvements ou comment mémoriser une leçon et utiliser le vocabulaire correspondant

Avec l’ergo, nous avons mis en place un travail d’ « Expressions » et , à partir de la dernière leçon de sciences afin de la mémoriser correctement, je me suis dit qu’il y avait un travail de vocabulaire et d’expression à ne pas louper. Voilà comment nous nous y sommes pris :

1ère séance : clarifier la leçon et la transformer en carte mentale

matériel : le résumé de la leçon (en 3 points principaux) , des étiquettes et des images plastifiées, patafix et grand tableau blanc

  • le sujet de la leçon est placé au centre du tableau : Les systèmes de transmission de mouvement
  • on prépare 3 branches , correspondant aux 3 parties de la leçon et on  met les 3 étiquettes des 3 systèmes étudiés
  • tri des images et schémas : Léo les place au niveau de la branche correspondante , discussion, lecture et vérification des étiquettes « écriture » ; chaque schéma était donné avec la légende non indiquée : Léo les a complétés avec sa leçon et à l’aide des étiquettes à disposition
  • on relit la carte branche par branche , en faisant des phrases

quelques images (un peu floues) :

IMG_1483IMG_1484 IMG_1485

2ème séance (le lendemain) : installer la mémorisation

P1080389 P1080390 P1080391 P1080398

  1. J’ai collé le travail de la veille et l’ai affiché sur le tableau et , (yeux fermés) , j’ai demandé après avoir rappelé le sujet de la leçon de se souvenir quelles étaient les différentes branches (situées de la même façon que la veille).
  2. Nous avons ensuite discuté sur chaque branche avec une contrainte : s’exprimer dans un langage clair et surtout en utilisant le vocabulaire exact donné en classe . J’ai également essayé de lui faire suivre une démarche de ce type :
  • un ordre : de quoi est composé le système ? PUIS que permet-il ?
  • à quel objet penses-tu ? (en lien avec ce qui a été vu en classe)
  • observation du « schéma » du système (et sa légende)
  • quelques astuces pour aider :
– utiliser le geste pour le mouvement 
– mise en relief du L de pouLie avec le L de transLation
– le système pignon-crémaillère est composé de 2 mots comme tire-bouchon (l’objet auquel on pense) et permet 2 choses : transmettre et transformer un mouvement
– les « codages » des mouvements
  • Après chaque système, on a pris le temps , souvent yeux fermés, de se redire ce qu’on apprenait ( C’est le système de ….. , il te fait penser à quel objet ou quelle image te vient dans la tête ? Il est composé de …. , Il permet de ….. ) pour l’installer dans sa mémoire avec les mots JUSTES ……(des Verbes : transmettre, transformer, soulever … des noms : la rotation, la translation …..) même si Léo explique quand même dans ses mots, j’ai demandé de la précision .

Et c’était plutôt bien !

3ème séance : vérifier la mémorisation, l’explication du phénomène dans un vocabulaire « scientifique »

Nous verrons sur la suite de la semaine, ce qu’il en restera et nous reprendrons en laissant le temps de refaire venir les images pour chacun des systèmes étudiés. On passera également par l’écrit (à la main à la demande de Léo) pour bien mémoriser les mots, le vocabulaire de cette leçon et la légende des schémas. Je ne solliciterai pas Léo pour la réalisation des schémas car c’est une tâche encore très coûteuse ( tant pis si je ne fais pas les bons choix , la prise de risque étant toujours d’actualité …j’assume )

Finalement ….. Prêt pour l’éval ? …….

Sentiments et émotions : un chemin inDYSpensable à parcourir , 2ème étape

Avec ce qui a été travaillé sur la peur , afin de regrouper les différentes activités et montrer aussi à Léo « matériellement » ce qu’il a produit, voici un petit livre que l’on peut toujours compléter ….

P1080360 P1080361 P1080362

un extrait du travail réalisé avec « Images actives » (on peut le retrouver ici)

P1080364

un extrait du travail sur la lecture d’images à la recherche des sentiments éprouvés par les personnages (on en a parlé )

P1080363

On continue avec la tristesse cette semaine ….. peut être un peu moins drôle …. Mais  la perception de ce sentiment est-elle « unique » tant il est fort ?