Zoom sur « Les nouveaux cahiers », Foucher : 3) Français

Dans la collection « Les nouveaux cahiers » qui préparent au DNB série professionnelle, nous nous intéressons aujourd’hui au cahier de français : Les nouveaux Cahiers, Français, 3ème Prépa Pro, éditions Foucher, 2017.

En suivant le lien, vous pouvez feuilleter l’ouvrage en ligne.

Une carte mentale : vue d’ensemble du manuel

Test n°1 : la réécriture

Dans chaque thème, une fiche méthode brevet aborde l’épreuve de dictée et de réécriture.

Concernant la réécriture, chaque fiche présente une ou 2 transformations qui sont demandées dans la consigne , ce qui entraîne bien sûr d’autres changements. On fait un peu le « tour » de tous les types de réécriture possibles pour le DNB PRO.L’exercice n’est pas si facile et l’entraînement me semble nécessaire … Ici le travail se fait souvent sur une ou 2 phrases pour garder la concentration nécessaire à ce genre d’exercice.

La fiche s’achève par un point méthode ( exemple : transformer des discours rapportés, les accords grammaticaux des GN, les transformations de phrases …. ) : ce point méthode explique très clairement la transformation demandée ( d’un point de vue grammatical) et liste souvent les transformations qui découlent dans les autres mots de la phrase. Cela permet aussi de justifier avec les bons mots ces changements.

Quant à la démarche de l’exercice de réécriture, en fin d’ouvrage, est donné un conseil pour un sujet guidé de DNB : ( p 171) « Cochez tous les mots qui vont changer dans la réécriture » (pronoms personnels, verbes, adverbes, déterminants possessifs …)

Remarques : Concernant Léo, nous avons en 4ème essayé de mettre sur pied des étapes à suivre pour procéder de manière « méthodique » (mais aussi pour freiner l’impulsivité , un obstacle pour ce type de travail! voir article ici). Un travail en 2 temps sans oublier  d’abord de LIRE la consigne et surligner la transformation demandée puis lire le texte.

  1. sur papier avec des surligneurs (autant de surligneurs que de consignes) : lire et surligner les changements , repérer aussi les mots qui dépendent de cette transformation
  2. essayer d’oraliser ce que cette transformation va donner
  3. passage à l’ordinateur pour taper le texte transformé (en tenant compte de ce qui a été surligné)
  4. bien relire ce nouveau texte (aucune erreur de copie, majuscule …. n’est tolérée)

La fiche procédure en carte mentale :

Un exemple sur l’exercice de réécriture p 98 n°1 en image (préparation sur papier puis texte tapé sur l’ordinateur) : passage du singulier au pluriel :

Les réécritures p 34 et p 66 sur les transformations des groupes verbaux , sur les temps et modes des verbes et la concordance des temps nous ont conduits à utiliser le Mémento de conjugaison des pages 188 à 191 [nous l’avons mis en relation avec la « com mode » vue en 5ème en image ci-dessous :]

Test n°2 : la lecture comparative

lecture comparative (p 105) : S’interroger sur le témoignage d’un journaliste dessinateur.

A l’aide du tableau du cahier p 105, avec Léo ,nous avons essayé de reprendre en Français une méthodologie utilisée en histoire (voir ici) : il s’agit de mettre en lien 2 documents (texte et image), de les présenter (description, nature, auteur …) puis de donner leur visée, le message qu’ils veulent transmettre à partir d’un tableau . Mon « objectif » serait d’arriver à faire construire ce tableau à Léo (sans aide) de façon méthodologique afin qu’il l’utilise pour présenter/analyser les documents et les mettre en lien .L’outil « tableau » semble être actuellement une aide (alors qu’il a longtemps été une difficulté ….)

Enfin cela devrait aider à répondre à une question sur le lien , le message , le point de vue …. de ces documents .

 un essai en image : à partir de 2 documents p 105 : témoignage d’un journaliste dessinateur ( doc 1 : texte de 1917 et doc 2 : peinture de 1919)

  • recherche du sujet et mise en lien avec le cours (ici d’histoire) : les 2 renseignements sont tapés à l’ordinateur (au-dessus du tableau)
  • tableau vide (donné et expliqué) puis tableau rempli ( après avoir surligné les infos dans le cahier, tableau rempli à l’ordinateur) : [Remarque : bien utiliser toutes les infos , même celles qui sont écrites à côté des documents]

  • réponse à la question en se servant des notes du tableau : « Montrez que ces documents éclairent un bouleversement historique majeur du XXème siècle » (question p 105 n°1)

D’autres comparaisons sont faites à l’aide de tableaux : comparer des autoportraits (p 9 et 10). Trouver les ressemblances/ différences et ainsi leurs visées, les buts et messages que veulent faire passer les auteurs.

D’autres zooms sur cet ouvrage , non testés avec Léo, mais très intéressants :

La consigne et ses verbes

Tout au long de l’ouvrage, les verbes des consignes sont notés en couleur : reformulez, montrez, discutez, expliquez …..

Les fiches méthodes Brevet LECTURE

Ces fiches sont conçues sur un même plan :

1- découverte des supports des sujets de DNB : un texte littéraire (différents genres seront présentés) et une image ( photo, peinture, affiche)

2- répondre à des questions de DNB :

  • recherche du thème, de la forme du récit, des arguments ….
  • un QCM
  • des questions de grammaire / vocabulaire / style….
  • des questions sur la relation illustration et texte / justifications

Dans cette partie de la fiche méthode, en bleu sont indiquées quelques aides

3- un point méthode qui donne des explications sur le type des questions : par exemple p 126  » les questions types sur une lettre ouverte » , p 32  » les questions types sur une autobiographie » .

Un travail d’entraînement régulier devrait permettre d’aborder un grand nombre de types de questions.

Les fiches méthodes Brevet ECRITURE

Un gros travail en perspective pour beaucoup d’élèves ……

  • Deux types de sujets : le sujet d’invention et le sujet d’argumentation
  • ET une seule démarche en 3 étapes :
  • 1- analyser un sujet ,
  • 2- chercher et organiser ses idées, (avec des aides en bleu )
  • 3- rédiger
  • un point méthode en lien avec les sujets proposés : par exemple « pour bien écrire le récit d’un souvenir »(p 36), « pour bien argumenter un point de vue » (p 38)

Tout un travail de préparation au long de l’année à cette épreuve d’écriture avec 5 sujets de chaque type qui utilisent la même démarche.

Zoom sur quelques  fiches compétences

Bien d’autres fiches complètent cet ouvrage (cf carte mentale) : ce sont les fiches compétences en lecture (lecture intégrale,analyse et interprétation…) langue (qui toucheront la grammaire, le vocabulaire , la conjugaison …) et expression (commenter créer, mettre en scène …) .

  • Ainsi , une des fiches compétences Langue aborde la nature des phrases : distinguer les phrases verbales et non verbales mais aussi passer d’une phrase non verbale à une phrase verbale ( p 139-140). Différents exercices feront travailler la syntaxe dans les 2 sens. Un bloc notes à la fin de chaque fiche compétences Langue  définit et donne des explications simples mais complètes  sur ce qu’il faut retenir .
  • Une autre fiche compétence Expression aborde l’écrit de commentaire : commenter des dessins qui dénoncent (dans le thème « dénoncer les travers de la société ») . Il s’agit d’analyser des dessins de presse

En conclusion , cet ouvrage est très « riche » et on y trouvera ce dont on a besoin sur des supports très variés et des méthodes qui permettent de s’entraîner . De plus , chacun a un accès direct en utilisant le « Je me connecte » à des dictées et des exercices interactifs dans le Mémento.

Nous y reviendrons sans doute dans l’année selon les thèmes abordés en cours.

( D’autres manuels de la collection ont été testés ici (histoire,géographie, EMC) et (Mathématiques)

 

Publicités

Une première approche sur le cerveau : c’est quoi ? ça sert à quoi ?

Après le travail sur les émotions (premier article puis et encore), nous allons essayer de remonter « à la source » , au chef d’orchestre : le cerveau .

Première approche : un sac à propriétés sur le cerveau

Aujourd’hui , nous avons commencé à parler du cerveau à partir de la réalisation d’un sac à propriétés  : Léo et Lucie (sa cousine) avaient chacun une feuille sur laquelle ils ont écrit au centre le mot « cerveau » dans un sac . On va remplir le sac de tout ce qui nous fait penser au cerveau , à quoi il sert , ce que c’est ….. en écrivant seulement un mot sur chacune des flèches (Lucie aurait préféré des phrases, pour donner des explications …. la possibilité a été donnée à l’oral lors de la mise en commun)

En image, les 2 « sacs » ( celui de Lucie puis celui de Léo ) :

sylvia513 sylvia512

Puis la mise en commun ( j’ai écrit au fur et à mesure les mots donnés et eu des explications à l’oral, Léo a rajouté « prendre soin de son cerveau » sur sa fiche quand sa cousine l’ a dit et acquiescé ….. ça  a dû lui rappeler les « demande gentiment à ton cerveau » qu’on lui a si souvent répété ….. ) :

Remarques : 1- à partir du mot « dirige » Lucie a appelé le cerveau le « Boss » et Léo le patron ….      2- en passant par la phase écrite, pas de problème pour Léo pour participer puisqu’il a pu « poser » ses mots …..avant de les « dire »

sylvia514

Puis au propre une carte ,  chacun la conservera et pourra la compléter , la modifier …

le cerveau sac F

Deuxième étape : présentation de la carte « mon cerveau »

dont on a parlé dans l’article suivant , quelles astuces on peut utiliser …. à revoir dans l’année …..

Remarque, on a tenté avec le petit frère de Léo (5 ans) le sac à propriétés pour le cerveau (il n’avait assisté à rien de ce qui s’était passé ….) , il a bien réfléchi , puis, dans mon rôle de secrétaire j’ai écrit ce qu’il a dit …. : en image :

sylvia515

puis mise au propre avec le logiciel , carte que je lui donnerai ce soir (il était très fier de ce travail « comme les grands » !)

LE CERVEAUSAC ELIOTT f

Nous y reviendrons avec la lecture de l’ouvrage « Le cerveau, à quoi ça sert ? » dans la collection les questions de Justine (chez Belin) on pourra compléter , modifier …. à suivre …..

 

6 cartes ….. pour écrire à toutes les sauces (ou presque …)

N’ayant pas trop de temps pour expliquer tous ces outils, je vous les livre en l’état: il s’agit de cartes mentales et / ou plans pour réaliser (et/ou guider) des écrits en général courts . Il faut du temps (et surtout « pratiquer » ) pour les mettre en place .Pour les réaliser, je me suis fortement inspirée de l’ouvrage que nous avons chroniqué  « A la recherche de stratégies de lecture-écriture » [un excellent ouvrage de nos amis Canadiens, distribué par Pirouette éditions en France] et nous en avons déjà utilisées en CM2 .

Quant à Léo, il travaille généralement dans son 1er jet à la main et avec des post-it.Ce n’est qu’en 2ème étape qu’il travaille sous Word avec son ordinateur , les idées étant déjà posées .

Ces cartes vont faire partie de l’outil Français qui pourra (pourrait …. ) accompagner Léo en 6ème en classe (ou du moins à la maison!) [vous retrouverez cet outil complet (ou presque) en fin de semaine]

1- Le soleil de mes idées (voir article où ce travail est illustré ici)

Le soleil de mes idées F OK

2- Lire une image (des explications , carte utilisée aussi pour décrire des émotions à partir d’une image ici)

lire une image F OK

3- Ecrire un compte-rendu

écrire un compte-rendu F OK

4- Ecrire un récit « rapide » ou « éclair »

écrire un récit F OK

ou Je raconte (utilisée ici par exemple avec l’ergo):

Je raconte F OK

5- Ecrire pour donner son avis

écrire pour donner son avis F OK

carte que l’on peut accompagner d’un tableau pour lister « les arguments POUR » et « les arguments CONTRE ».

Remarque : Ces cartes semblent être très utiles pour structurer la pensée, le récit et sa chronologie , élaborer un plan ….. On peut donner des outils supplémentaires : une liste de connecteurs, des plans de notes … Tout ceci est très bien expliqué dans l’ouvrage cité ci-dessus dont la lecture ( et même plusieurs lectures) me semble(nt) réellement indispensable(s) !

Sentiments et émotions : étape 3 la tristesse en powerpoint

En poursuivant notre route des émotions, c’est la tristesse qui est à l’honneur cette semaine .

L’ergo de Léo a eu l’idée de lui faire découvrir powerpoint en séance avec la création d’un montage sur la tristesse . Bien sûr Léo ayant vu le powerpoint du vocabulaire des émotions (que vous pouvez trouver ici) , il s’est inspiré , au départ ,directement de celui-ci pour ensuite s’en éloigner et faire ses choix « personnels » : les fonds, les images, la disposition ……

Nous avons créé une petite banque de données contenant des images (car , en séance, parfois la connexion internet à l’école ne fonctionne pas ….) qu’on a mis sur une clé et qui pourra être complétée au fur et à mesure et être ainsi à disposition. C’est donc parmi ces images qu’il a choisi d’illustrer son powerpoint , un choix toujours rapide (mais finalement très juste ) , une disposition aussi plutôt « cadrée » …..

Voici le résultat en images ( travail fait en 2 séances, puis imprimé pour pouvoir aussi conserver un livret qui fait suite à celui de la peur -visible ici) :

P1080365 P1080366P1080367P1080368P1080369P1080370P1080371

Merci à l’ergo de Léo qui s’investit beaucoup dans ce travail ! Nous aborderons la joie la semaine prochaine …… Je suis à la recherche de la forme possible pour travailler cette émotion en un projet assez court aussi ….. à suivre …..

Sentiments et émotions : un chemin inDYSpensable à parcourir , 2ème étape

Avec ce qui a été travaillé sur la peur , afin de regrouper les différentes activités et montrer aussi à Léo « matériellement » ce qu’il a produit, voici un petit livre que l’on peut toujours compléter ….

P1080360 P1080361 P1080362

un extrait du travail réalisé avec « Images actives » (on peut le retrouver ici)

P1080364

un extrait du travail sur la lecture d’images à la recherche des sentiments éprouvés par les personnages (on en a parlé )

P1080363

On continue avec la tristesse cette semaine ….. peut être un peu moins drôle …. Mais  la perception de ce sentiment est-elle « unique » tant il est fort ?

Sentiments et émotions : un chemin inDYSpensable à parcourir, 1ère étape

Les émotions et sentiments ont une grande importance et l’ergo souhaitait travailler ce point … Une chance : c’est le thème du moment étudié en classe …..Parallèlement, à la maison , nous travaillons pour bien mettre en place ce vocabulaire si important pour pouvoir déjà connaître les émotions, reconnaître les siennes, y mettre des mots, afin de s’exprimer de manière juste ….

Les boîtes à émotions : « la collecte »

Nous avons démarré par la confection de 6 boîtes à émotions . Nous verrons l’exploitation que nous en ferons , si on en ajoute ou si on en enlève . Les voici :

P1080342 P1080343

  • On a d’abord essayé de placer quelques étiquettes mots, images dans les différentes boîtes
  • Au fur et à mesure des exercices donnés en classe (mots non connus expliqués , recherche d’un exemple « concret », d’une situation vécue) on a fait des ajouts : étiquettes mots, verbes, expressions imagées (avec si possible des images !)
  • On a aussi fait des photos (quand tu es en colère , quand tu as peur ….)
  • On a ressorti « la boîte à cris » bien utile aussi pour parler de la colère ….
  • Le contenu des boîtes : on va essayer pour chaque émotion/sentiment travaillé de trouver :
  1. des mots : noms, verbes, adjectifs
  2. des expressions : souvent imagées, de langage familier
  3. les manifestations physiques
  4. la couleur de l’émotion (quel choix? quelles expressions courantes?)
  5. des images (photos, magazines , publicité …..)

Lecture d’image, lecture de textes

1- Lecture d’images

-Discussion : A partir d’une photo de Léo et du personnage « La peur » de Vice Versa : recherche de mots, zoom sur l’expression du visage, des mains, comparaison …. On pioche dans la boîte à émotion de la peur pour voir quels sont les mots les plus appropriés, on imagine la situation qui a pu mettre le personnage dans cet état ….

en images : P1080344 P1080345 P1080346

– A partir d’un exercice du livre de français utilisé en classe, Léo a travaillé sur la lecture d’image , sur la PEUR avec son ergo.

  • Matériel : carte mentale « Lire une image » légèrement modifiée pour reprendre l’analyse d’une image avant de donner sa réponse et pouvoir ainsi l’argumenter , l’image et des post-it.

lire une image SINBAD emotions et sentiments 621-20108

lire une image sentiments

  • Déroulement : Un premier jet en écrivant des infos sur des post-it en suivant les branches de la carte mentale (oral/écrit parallèlement souvent chez Léo)

P1080347

  • puis texte tapé sous Word (il manque les corrections mais l’objectif n’était pas là, on peut y revenir …. si on a le temps ….. éviter les répétitions, mettre ou enlever des majuscules par exemple, un toilettage orthographique …. )

2- Lecture de textes

Là aussi, j’ai trouvé un travail détaillé sur l’expression des sentiments (d’ailleurs aussi sur d’autres chantiers d’écriture à visiter ) sur le blog Bla Bla cycle 3 .Textes et questionnaires tout prêts (téléchargeables ici) pour reconnaître les sentiments que les personnages éprouvent , juste en lisant . Et des tas d’autres idées géniales …..

à essayer si temps …. ou à avoir à portée de main …..

Expression écrite à partir d’un diaporama

Nous avons trouvé un excellent diaporama « Le vocabulaire des émotions » de Régis Gaudemer (à télécharger ici) sur lequel Léo va taper des phrases (personnelles) sur la page de présentation de chaque émotion .

Au début de notre travail , un exemple sur la peur à partir du « J’ai peur QUAND …… » (on améliorera la production dans un 2ème temps, là on travaille la prise de conscience) à la maison et aussi en séance avec l’ergo . On passera aussi à d’autres types de phrases « Je ressens …. , J’éprouve …. sur la tristesse par exemple .

En images (sur le powerpoint) :

diapo peur

à suivre pour la 2ème étape ….. on prépare un « livre » pour chaque émotion ….

 

 

 

 

Encore une autre façon de travailler avec Images Actives à partir d’une carte mentale

Avec Léo nous sommes allés voir une « exposition – spectacle » extraordinaire à La Sucrière : Nés quelque part (voir sur leur site car l’expo va se dérouler dans différents endroits). Nous étions dans des groupes différents ,  chacun devant se mettre dans la peau d’un personnage [Léo était au Cameroun , un exploitant forestier]

Je me suis dit que c’était une occasion de travailler l' »expression » …. Voici ce que j’ai demandé à Léo :

  1. Tu vas me dire 3 « images » que tu as retenues / ce que tu as aimé de cette exposition
  2. On essaiera de trouver comment les représenter (on cherchera sur internet)
  3. On demandera à Daniel de nous fabriquer une seule image avec tout ce que tu auras dit
  4. Ton travail sera ensuite de rendre active cette image en y faisant apparaître ce que tu as retenu , en expliquant par des petits textes les différents points que tu as choisis.

Le lendemain de l’expo, j’ai préparé sur son tableau le début d’une carte mentale :

  • au centre le titre de l’expo
  • 3 branches

Léo a choisi directement de parler de personnages (3 personnages) . Je lui ai fait ajouter une branche supplémentaire car il nous avait, dès la sortie de l’expo, parlé des éléphants (une petite histoire qui l’avait impressionné ) .

En images (je ne faisais que la secrétaire pour recueillir ce qu’il disait , j’ai juste demandé pour chacun des personnages quel était leur « rôle » dans l’expo )

IMG_1890

puis la carte mentale « au propre » (pour libérer le tableau !!!!) et pour l’avoir sous la main pour travailler sur Images Actives

Nés quelque part

En récapitulant , la demande pour l’image à créer par Daniel : il nous faut le Cameroun, la forêt, les 3 personnages et les éléphants en file indienne et voilà ce que cela a donné (Merci Daniel !) . Léo a trouvé l’image magnifique ! Voilà donc son support de travail prêt.A lui de rendre l’image active ….

Cameroun EXPO

On va changer un peu en utilisant un autre « modèle » d’Images Actives le modèle « Tablette » : cela permet aussi de varier un peu le travail ….. .En voici une page :

Cameroun Muna

On avance, même si c’est à petits pas ….. Un autre objectif en vue : trouver un logiciel de dessin « abordable » pour créer son image ….. On est preneur d’idées …..

Expression à partir d’une image : la lire, l’analyser avant de la rendre active …. Images Actives suite

Pour la 3ème séance avec le logiciel Images Actives, nous avons procédé autrement , avec l’objectif d’apprendre à lire / analyser / s’exprimer sur une image de façon ordonnée:

  1. L’image choisie par la maîtresse en lien avec la leçon de sciences sera présentée dans un premier temps sur papier (à la maison car pas assez de temps durant la séance d’ergo ni en classe)

servizi_Energia-rinnovabile

A l’aide d’une carte mentale « LIRE une image »(ci-dessous), nous avons essayé de prendre possession de cette image par étape ( matériel : la carte mentale, l’image imprimée sur une feuille blanche et des post-it, la leçon sur les énergies à disposition et un livre « la grande imagerie » sur les énergies) .

  1. lire une image F
  2. leçon en carte mentale : P1080305                 et le livre utilisé P1080312

Le résultat en images :

sylvia189
A partir de ce travail que Léo apportera à l’école , l’activité menée avec l’ergo sera de rendre cette image active à l’aide du logiciel :
  • insérer l’image , titre, description de l’ensemble
  • détourer les détails (qui ont déjà été indiqués sur le papier : il y en a 5 actuellement)
  • écrire les commentaires (là en faisant des phrases ), les descriptions ….
  • choisir un modèle
  • En fin de séance, l’image devrait être prête à visionner …. Résultat en image (2 versions modèle quizz bulle ou modèle découverte boutons : ici modèle « découverte boutons ») :

energie 1

Il y a bien sûr de quoi retravailler OU BIEN avancer sans exiger la perfection et  poursuivre la prise en mains de cet outil …. pour travailler la lecture/analyse/ synthèse d’image qui est un gros chantier … Nous posons seulement les premières pierres …..Mais c’est aussi toute une méthodologie qui se met en place….

Travailler l’Expression avec Images Actives, un logiciel du CRDP de Versailles : premiers pas …

Je suis partie d’une idée trouvée sur le blog de Lalaaimesaclasse ici afin de chercher (et trouver!) un chemin pour améliorer l’Expression (écrite et/ou orale) chez Léo. J’ai donc découvert ce logiciel Images Actives (et pas encore toutes ses possibilités ….)  C’est l’ergo qui va travailler avec Léo (travail prévu sur 3 séances avant de faire le point) . [D’autres pistes étant aussi à l’étude ….]

logo-images-actives Images Actives à télécharger ici : un logiciel pour explorer l’image , créé par le CRDP de Versailles . (des tutoriels et des exemples réalisés dans des classes sont mis aussi en ligne)

Pourquoi ce logiciel ?

On fait le pari que Léo a besoin d’un support visuel pour structurer / organiser sa pensée puis produire / s’exprimer sans doute d’abord à l’écrit, ainsi éviter la réponse ultra courte et dite dans l’impulsivité . Même si ce logiciel est destiné à explorer une image, on va aussi essayer de s’en servir comme d’un levier pour l’expression (d’un point de départ ou d’un point final, qu’elle soit écrite ou orale, ou les 2 à la fois …).

La première séance

  • Léo a choisi son image : une photo prise pendant un tournoi de foot en salle où il jouait au poste de gardien.

IMG_7274.JPG

  • Durant la première séance, il a fallu aussi se « familiariser » avec le logiciel ( les différentes actions : comment « détourer » les détails, la place des commentaires …. et bien sûr sans attendre  un résultat extraordinaire , il s’agissait aussi d’une séance d’observation…
  • La partie description « de ce que je vois …. et que j’ai vécu » n’est pas difficile, c’est très sobre , comme toujours, Léo allant à l’essentiel  . Voici  sa première image active :

foot

Remarque : actuellement , nous ne reprenons pas les erreurs d’orthographe ni celles liées aux majuscules ou à la ponctuation . Ceci fera l’objet d’un 2ème temps .

La deuxième séance

  • Un autre objectif : parler de ses émotions ( par écrit car c’est le chemin préféré de Léo même s’il verbalise [c’est encore son moyen de compensation privilégié] ce qu’il est entrain d’écrire …..
  • J’ai donc trouvé une image sur internet d’une attraction qu’il a faite ce week-end à Disney et qui l’a stressé (même s’il nous en parle 2 jours plus tard et qu’il analyse que maintenant « il sait » donc il veut bien y retourner ….)
  • Avant de faire ce travail, l’ergo a installé un « rituel » oral « Raconte un évènement de ton week-end (ou autre ….) » . Pour ce travail , Léo s’appuiera sur une carte mentale (les fameux OQQCP …. un peu adaptés ….) : voici la 1ère ( pour essayer et voir comment ça fonctionne avec Léo ) , elle est très sobre et sera peut-être modifiée :Je raconte 1Remarque : certaines questions peuvent être « sautées » car la réponse a peut-être été déjà donnée avant , d’autres sont , selon le sujet, « inutiles » …. Il s’agit d’un schéma de base .Léo a eu besoin d’aide pour répondre oralement par des phrases complètes ainsi que pour exprimer ses impressions de manière détaillée .

tower-of-terror

  • A partir de cette image installée dans le logiciel , j’ai pris l’option « QUIZ » et tapé 4 questions : but :  parler/décrire/présenter cette attraction (à l’ergo) ainsi que  ses impressions (partie émotionnelle) .
  • Voici le résultat : sa 2ème image active :
ATTRACTION
Remarques :
  1. Léo a eu besoin d’aide pour organiser des éléments de sa réponse (ordre, action)[comme dans la question : Où te trouvais-tu ? Que se passe-t-il ? ] ainsi que pour exprimer ses émotions de manière détaillée ( champ lexical à travailler : sensations fortes, peur, angoisse, stress … ). MAIS l’ergo était très contente de la séance …..(merci encore pour son investissement sur le sujet … pas si simple …)
  2. L’activité doit se terminer dans la séance même si le résultat n’est pas parfait . On pourra la reprendre ou utiliser la démarche à une autre occasion . Il faudra aussi voir comment passer du travail démarré par l’ergo à ce qui est demandé en classe …. Là , nous aurons besoin de la « complicité » de la maîtresse .

à suivre …..

 

 

une autre carte animée : histoire du ballon de foot

Léo aime beaucoup les cartes animées comme support de l’expression orale et cela l’aide énormément à s’exprimer devant les autres . Il fait cet exercice avec un grand plaisir et …une grande fierté.

Si lors de son premier passage en classe j’avais fait une fiche pour le guider dans la mise en « route » du matériel , cette fois il a directement cliqué sur les bons dossiers et a été opérationnel immédiatement : 1 seule explication a suffi et son esprit d’observation a fait le reste !

Un nouveau sujet : Léo a choisi de raconter l’histoire du ballon de foot. Toujours à partir d’articles trouvés sur le net et de Wikipédia ( textes que j’avais tirés en arial 20, 3 couleurs afin d’avoir un support adapté), on les a lus en notant petit à petit les informations importantes.

Voilà la carte à 5 branches produite à la main :

P1050851

puis avec le logiciel ( là c’est pour l’instant encore moi qui m’y colle à partir de son travail  en respectant  ce qu’il a produit mais aussi en observant si des « besoins » d’info supplémentaire apparaissent …)

Histoire du  ballon de footF

et finalement en carte animée ( qu’il « animera » en classe avec la souris et à sa vitesse) puis sur youtube ( une trace animée mais sans le commentaire de l' »orateur » …. à vous de deviner …..). L’objectif est toujours le même : obligation de faire des phrases tout en passant d’un support à l’autre .