une autre carte autour du verbe coudre vu par Léo

Suite au commentaire que nous avions reçu à propos de la carte « coudre« , nous avons rebondi en mettant Léo dans le coup !

C’était encore une opportunité à saisir : faire revisiter cette carte à Léo afin qu’il prenne ce travail totalement en main et finalement  nous sommes très fières de sa production. Voici la démarche adoptée  avec quelques photos pour illustrer :

  • Léo a dessiné un très gros rond au centre et des tas de branches accrochées autour.Puis , il a inscrit son prénom dans la bulle du bas , à droite (c’est sa carte !)- Il a mis le mot coudre au centre et indiqué le V de verbe dans la bulle au-dessus de son prénom

photo 1

  • Ma question a été : qu’est-ce qu’on a besoin pour coudre ? (réponse : machine à coudre, aiguille, fil, tissu)
  • Où vas-tu mettre ces renseignements ?( Léo a procédé pour ce choix à un tirage de type » plouf, plouf, celui qui … ») On a mis les renseignements  dans cette branche qui pour lui est la 1ère, numérotée donc 1 et comme c’est pour coudre, il a écrit le mot pour sur la branche(comme d’habitude Léo part du concret)

photo 2photo 3

  • 2ème bulle : il est parti  en sens inverse des aiguilles d’une montre et indiqué le n° 2. Il a seulement à ce moment jeté un coup d’œil sur l’ancienne carte et a dit : « là on va mettre la conjugaison (je couds, je coudrai …. ) ». On respectera les couleurs déjà utilisées en conjugaison : rouge pour le présent …. Mais, n’ayant pas les bons feutres pour tableau blanc, nous changerons les couleurs pour la mise au propre.

photo 2 photo 3

  • Il a continué avec le contraire « découdre » MAIS l’abréviation contr. ne lui convient pas : il a fallu écrire contraire en entier. Et ainsi de suite avec le mot couture puis bulle suivante : couturière qui ne rentrait pas : il a refait une autre bulle qu’il a eu bien soin d’attacher à la bulle centrale et y a mis aussi couturier .

  • Il a terminé avec cousu , cousue , décousu dans la même bulle photo 1

  • Et voici la carte terminée. P1040428
  • Léo attend les remarques avec impatience ….Pour ma part, je lui ai déjà dit que , maintenant, c’est lui qui fera les cartes !Et j’ai accepté sa demande : c’est toi qui les fais au propre …. ce que j’ai fait … Voici donc la nouvelle carte du verbe coudre signée Léo.

coudre leo F

et …. pour le fun,  pour utiliser la nouvelle version de mon logiciel  préféré , une autre carte à partir de celle de Léo bien sûr …. à vous de jouer ….!

coudre mamie F

Publicités

¿Qué hora es ? et autres questions

ça y est , Louis devient un pro des cartes mentales en espagnol, même si je donne « le coup d’envoi » ! Ce qui est intéressant quand il fait ses exercices d’entraînements , c’est que c’est de la carte dont il se souvient , maintenant il faudra passer aussi un peu de temps à bien l’apprendre , à bien la photographier pour l’avoir en outil dans sa tête !

En voici une sur l’heure

HORA f

et une sur les questions

questions F

Dans un conte, il y a …..

une carte créée par Léo, à partir d’une fiche sur le conte : Dans un conte , il y a ….

  • La première étape a été cette fois-ci, la création de la carte sur un tableau blanc avec des feutres effaçables, à la main.
  1. L’idée centrale : le conte, Léo a donc écrit conte dans un rond qu’il a tracé au centre du tableau

conte1

2. Nous avons observé que dans sa fiche il y avait 4 choses importantes à retenir (le héros, ses ennemis, ses alliés et des éléments fantastiques , magiques), donc Léo a préparé 4 branches, en prenant soin de changer de feutre pour chacune des branches.

conte 2

3. Puis il a écrit les 4 termes importants : héros, ennemis, alliés, éléments magiques     ( sauf que pour « magiques » il m’a demandé de lui écrire : en effet il copiait ces mots à partir d’un modèle écrit petit). Là aussi, il a repris le feutre correspondant à la couleur de la branche.

conte 3 conte4

conte5

  • La deuxième étape : à l’ordinateur
  1. J’ai mis l’idée centrale avec le mot conte et Léo a d’abord cherché les images     (une pour chaque branche, toujours à partir du conte du petit chaperon rouge ).
  2. Un « copier-coller » pour chaque image réalisé entièrement par Léo car là…. , il domine ! Même l’image dans l’idée centrale qui est plus délicate à installer ne lui a pas posé de problème.
  3. J’ai mis les 4 branches en direction de ses images et là , Léo m’a fait changer les couleurs afin de reprendre exactement les siennes (dans le détail !) , puis j’ai recopié les 4 mots sur les branches ( un travail qu’il aurait pu faire , mais l’ayant déjà réalisé à la main , il n’avait plus autant d’importance à ses yeux )
  4. Et voici le résultat !

DANS UN CONTE f

Plus qu’à taper son prénom , bravo Léo!

une première carte en espagnol

Nous publions aujourd’hui une première carte créée par Louis( collégien en 3ème)  lors d’une première prise en mains du logiciel que nous utilisons.

  • La carte a été d’abord faite à la main , sans couleur ni dessin, au crayon à papier c’était un premier « jet » pour clarifier et synthétiser la leçon sous une autre forme : ainsi il a d’abord pu visualiser d’un seul coup d’oeil les prépositions de lieu vues au cours de  plusieurs leçons, dans différents textes.

brouillon carte lieu

  • Puis , en lui montrant directement la première branche dans le logiciel, Louis a progressivement rentré ses données, ajouté les images choisies au fur et à mesure et observé comme c’était agréable.
  • C’est vrai que pour une première approche avec le logiciel , il n’a pas terminé sa carte, je l’ai donc achevée pour lui, en conservant ses phrases exemples, les symboles ….
  • Je lui ai demandé si on pouvait la publier bien sûr! et lui m’a dit « Pourquoi les profs ne nous font pas les leçons comme ça ??? …… »

PREPOS LIEU F

Merci Louis, ta carte sera sans doute utile à d’autres et nous attendons les leurs !