A la découverte d’un cahier de vacances spécial « dys »

…… Ou un cahier qui nous accompagne tout au long de l’année ?

  Mon CM2 facile ! adapté aux enfants DYS et en difficultés d’apprentissage

Nous venons de recevoir un cahier  « DYS » au titre prometteur « Mon CM2 facile » qui , à mon avis, peut être utilisé de nombreuses façons . C’est une série du CP au CM2 (voire en 6ème pour des révisions) . Tout est pensé pour faciliter la prise d’information et par conséquent le travail qui est demandé, pour des enfants DYS ou en difficultés d’apprentissage .

Ce cahier est le fruit d’un travail d’orthophonistes et d’enseignants spécialisés du primaire. On y trouve 4 matières : français, maths, histoire-géographie et sciences, leçons, exercices et corrigés .

Quels sont les atouts de ce cahier ?

Une lecture facilitée grâce :

 

  1. à la police OpenDyslexic ( augmentation de la taille, des espaces entre les lettres et les mots, ainsi que les interlignes)
  2. aux filets de couleur qui encadrent les pages ( le vert et le rouge – gauche/ droite ou début/fin – le bleu et le marron -haut et bas- codes connus et utilisés pour beaucoup d’enfants DYS (et surtout dyspraxiques) depuis longtemps (s’ils ont été « détectés » tôt)
  3. aux pictogrammes qui permettent d’un seul coup d’œil de comprendre ce qui est attendu
  4. aux consignes bien distinctes de l’exercice, toujours présentées de la même façon, une couleur par ligne qui est alternée (bleu/rouge)
  5. au fond jaune de chaque exercice , distinct de la consigne et « agréable visuellement »
  6. à l’utilisation de couleurs différentes pour séparer les paragraphes d’un texte par exemple

Une écriture facilitée grâce à :

 

  1. des quantités d’écrits limitées
  2. des cadres pour compléter un exercice par un mot
  3. des lignes avec un rond vert (au début) et un rouge (à la fin)
  4. des exercices courts qui ciblent la notion abordée

Des leçons claires qui utilisent :

 

  1. des couleurs
  2. des encadrés souvent repris « Je comprends » /  » Je lis et je comprends »
  3. quelques illustrations « sobres » qui ne « surchargent » pas la page (ce qui est très important !)
  4. des cartes mentales et des schémas « centrés »

en image : une leçon de français et les exercices correspondants

Les corrigés

Des corrigés originaux car, en dehors de leur fonction de « correction d’un exercice », ils donnent des conseils aux parents, des astuces aussi pour s’entraîner à l’oral ou avec d’autres supports, des conseils pour mémoriser l’essentiel d’une leçon …..

Finalement, tout est fait :

  • pour éviter la fatigue « visuelle » qui est un des points à combattre afin de compenser les troubles
  • pour rendre le travail attractif, ré-apprendre avec plaisir, réussir les exercices
  • pour instaurer une « routine » dans les adaptations des supports, une cohérence qui permet à l’enfant de ne pas « gaspiller » sa « réserve attentionnelle » et de l’utiliser pour réfléchir

Un cahier à utiliser en accompagnement dans l’année scolaire, pour consolider des notions ou bien en révision pendant les vacances, à ressortir lorsqu’une même notion est revue l’année suivante de manière plus approfondie.

Et , comme le support est adapté , on peut même faire inventer des questions, transformer une leçon en carte mentale , complexifier la consigne, faire verbaliser la démarche , donner un vocabulaire plus précis (s’il a été vu en classe : ex : nature/classe grammaticale/ fonction) …. bref utiliser les méthodes acquises et/ou en voie d’automatisation (comme une « petite piqûre de rappel pendant les vacances ) . Un cahier bien agréable et utile …..

Peut-être dans quelque temps un cahier DYS pour les niveaux collège ?

Remarque personnelle : A la lecture de ce cahier, je ne peux m’empêcher de m’interroger à nouveau :

  • « Pourquoi est-on souvent (toujours?………) obligés de se « battre » pour obtenir ce type d’adaptations / d’aménagements pédagogiques  (ou des adaptations de ce type  correspondant au besoin de l’enfant à un instant donné )  au quotidien [ du moins tant que cela est nécessaire … et dans toutes les matières ….]? »
  • « Pourquoi  ce travail de « coopération » (comme ici entre orthophonistes et enseignants) n’est-il pas mené « couramment » dans les différents établissements? »
  •  Et pourtant, quand on a compris ce qui « coince » chez un enfant dys , qu’on en discute avec lui et avec son orthophoniste, son ergothérapeute, qu’on le guide pour contourner sa difficulté, qu’on l’encourage aussi , cela paraît si simple à mettre en place….. un travail en équipe sans aucun doute …..

Et si vous aussi vous souhaitez utiliser ce cahier, venez faire un tour sur la page facebook Fantadys, il y aura 10 cahiers à gagner (2 pour chaque niveau CP- CE1- CE2- CM1 – CM2).

Voici les autres cahiers de la collection  :
Mon CP facile ! adapté aux enfants DYS et en difficultés d’apprentissage
Mon CE1 facile ! adapté aux enfants DYS et en difficultés d’apprentissage
Mon CE2 facile ! adapté aux enfants DYS et en difficultés d’apprentissage
Mon CM1 facile ! adapté aux enfants DYS et en difficultés d’apprentissage

 

Préparer l’entrée en 6ème : quels outils en maths ? français ? et ailleurs ?

Je profite des vacances pour préparer principalement 2 outils un en Maths, l’autre en français et commencer ( ou surtout ranger) des fiches méthodes en Histoire/Géo.

But : avoir à disposition (si les profs l’acceptent ….) un genre de mémo et/ou plutôt de procédures qui fonctionnent avec Léo . Une fois les documents prêts , je les testerai avec Léo au mois d’Août pour en faire une version « définitive » même si elle reste incomplète et provisoire , modifiable bien sûr .

L’objectif aussi est de rendre Léo totalement autonome avec ses outils, qu’il soit par exemple en mesure de se poser des questions AVANT de commencer un travail (Exemple en Maths : Je reconnais que c’est un problème de mesures de longueurs , attention je vérifie si les mesures sont ou non dans la même unité …. ou plus simplement prendre les gabarits pour certaines opérations …… . Nous essaierons de nous entraîner à partir d’un type de problème par jour .)

L’outil (au niveau matériel) :

  • pour les Maths un porte-vues Viquel maxi Géode A4 (idée piochée sur un groupe de discussion) qui tient parfaitement bien plié en 2 , dont les pochettes sont repositionnables facilement et s’ouvrent du coin (en haut et à gauche ce qui facilite le rangement mais il vaut mieux y mettre des fiches A4 car cela évite qu’elles ne glissent)
  • idem pour le français .
  • pour l’histoire : (pour l’instant matériel qui restera à la maison, nous verrons comment il peut être utilisé en classe : les fiches méthodes pourraient alors faire partie du porte-vues de français) : un casier avec les fiches méthodes plastifiées, des exemples faits et classés dans un porte-vues ordinaire, les fiches de vocabulaire, les frises historiques et cartes [déjà faites en primaire]
  • idem pour la géographie
  • à voir pour les sciences ……

en MATHS

  • Par rapport aux chapitres au programme de 6ème et selon les notions vues en CM2
  • Fiches plastifiées ou non selon l’utilisation « prévisible »

P1080640 P1080642 P1080643

  1. Numération :
  • tableaux de numération (grands nombres, nombres décimaux),
  • méthode : passage de l’écriture décimale à l’écriture fractionnaire et le contraire, calculer une fraction d’un nombre,
  • gabarits d’opérations posées (multiplication, additions et soustractions de décimaux, division )

      2.  Problèmes : procédure générale (à la maison : classeur de problèmes résolus à poursuivre), problème à 1 transformation, une fiche « vocabulaire » (correspondance : addition / somme, multiplication / produit …..) que l’on complète au fur et à mesure

      3.  Mesures  (et problèmes de mesures) :

Mesures 1 :

  • tableaux de conversion longueur, capacités, masse
  • méthode : pour les problèmes et opérations sur les mesures
  • la monnaie : tableau et quelques rappels

Mesures 2 : heure et durées

  • rappel des unités de mesure du temps
  • conversion d’h / min / s / jour (tableau type proportionnalité)
  • addition d’heures (problèmes)
  • schéma pour calculs de durée (problèmes)

Mesures 3 : périmètres / aires (tableau de conversion non utilisé à ce jour)

     4.  Géométrie  :

Géométrie 1 :

  • vocabulaire, codage [ un carnet Sesamath 6ème adapté téléchargeable ici, (trouvé chez Troubles neurovisuels) me semble très utile , à avoir sous la main à la maison, consultable aussi en ligne à partir du sommaire] ,
  • méthodologie : le milieu d’un segment, reproduction de figures , différents programmes de construction (triangle rectangle ou triangle dont on connaît la longueur des 3 côtés / les droites parallèles ou perpendiculaires (les tracer, les reconnaître) / le symétrique d’une figure sans quadrillage )

Géométrie 2 :

  •  les quadrilatères,
  • les triangles,
  • le cercle

en Français

P1080647 P1080645 P1080646

  1. en expression écrite : des cartes mentales à retrouver dans l’article suivant « 6 cartes … pour écrire à toutes les sauces (ou presque) » ou dans la rubrique « Cartes pour Expression écrite » (cartes n° 12 à 16) :
  •  le soleil de mes idées (illustration dans l’article « un plan en carte mentale »),
  • donner son avis (avec fiche « arguments pour ou contre »),
  • écrire un compte-rendu,
  • écrire un récit ou « je raconte »
  • lire une image (carte qui nous sert en français mais aussi dans les autres matières comme ci-dessous : lire un paysage, lire et étudier un texte en histoire ….)

sans oublier le paquet de post-it à disposition …… pour respecter le fonctionnement de Léo

      2. en orthographe : relire sa dictée (même si nous n’avons pas encore trouvé ce qui convient réellement à Léo …. à revoir donc )

      3.  en grammaire : nature / fonction , les pronoms, le Nom et ses expansions, phrase simple/ complexe

4. en lecture : carte « Lire un roman »

      5. en conjugaison : une carte mentale de chacun des temps étudiés à ce jour , distinction temps simples et temps composés

6. en vocabulaire : rappel de quelques termes ( connecteurs de temps, homonymes, synonymes, mot générique, préfixe, suffixe, radical, champ lexical…) en une seule carte mentale

Remarque : nous verrons cet outil de français de plus près : il sera peut être uniquement composé de la partie expression écrite , la carte de lecture, la fiche de « relecture » , toutes les autres notions se trouvant dans le porte-clés mémo Français …. à réfléchir donc …. avant de proposer à l’enseignant …..

en Histoire / Géographie

  1. Lire une image (exemple : un paysage) : voir  l’article « Lire une image en géographie » et carte ci-dessous :

lire une image géographie un paysageF

  1. un document « méthode » en histoire à partir d’un exemple : « lire et étudier un texte  » je me suis fortement inspirée d’un document très bien fait « Mon guide au collège » (des méthodes en histoire, géographie,éducation civique … pour tous) téléchargeable ici : voilà ce que cela a donné avec un texte (j’ai repris l’exemple donné) :

sylvia497 sylvia498

3. en s’inspirant de cette « méthode », voilà ce que cela a donné avec une image :

sylvia495sylvia496

(téléchargement possible : Etats généraux (et serment du Jeu de Paume) images )

Ce sont des exemples et on pourra utiliser la carte « lire une image » , nous verrons en septembre comment l’enseignant abordera ce côté « méthodologie » et il sera encore temps de préparer une nouvelle carte mentale pour l’histoire .

4. Fiches de vocabulaire en histoire (travail commencé ici puis , encore ici et …. et qui sera poursuivi) . Nous verrons quand cela sera nécessaire de réaliser des fiches de vocabulaire de ce type en géographie et/ou sciences …. [Le vocabulaire étant un point toujours aussi important à travailler pour Léo]

5. Des méthodes (encore à revoir et/ou construire) en lien avec les mathématiques : par exemple le calcul de durée (d’un règne, d’un évènement) , ……des aides très intéressantes chez lepetitroi ici (un petit dossier pour s’entraîner avec le travail sur les heures et les durées en Maths ….)

Il reste encore de nombreuses questions :

  • accord ou non des enseignants ? quand pourrons nous en discuter ? et comment fonctionner avant ce rendez-vous ?
  • nombre d’outils trop important en Français ou en Maths  : transport des outils au fur et à mesure de l’avancement des notions ? Fiches constantes à déterminer si possible …
  • Nous travaillons avec une idée en tête : faire prendre conscience à Léo qu’il va devoir prendre des décisions rapides en classe pour être efficace avec ses outils, qu’il « a le droit » de les utiliser (et ça, c’est pas gagné!) et que, malgré son désir de toujours faire comme les autres, le rythme allant s’accélérer, ses choix vont être importants ….

 

 

6 cartes ….. pour écrire à toutes les sauces (ou presque …)

N’ayant pas trop de temps pour expliquer tous ces outils, je vous les livre en l’état: il s’agit de cartes mentales et / ou plans pour réaliser (et/ou guider) des écrits en général courts . Il faut du temps (et surtout « pratiquer » ) pour les mettre en place .Pour les réaliser, je me suis fortement inspirée de l’ouvrage que nous avons chroniqué  « A la recherche de stratégies de lecture-écriture » [un excellent ouvrage de nos amis Canadiens, distribué par Pirouette éditions en France] et nous en avons déjà utilisées en CM2 .

Quant à Léo, il travaille généralement dans son 1er jet à la main et avec des post-it.Ce n’est qu’en 2ème étape qu’il travaille sous Word avec son ordinateur , les idées étant déjà posées .

Ces cartes vont faire partie de l’outil Français qui pourra (pourrait …. ) accompagner Léo en 6ème en classe (ou du moins à la maison!) [vous retrouverez cet outil complet (ou presque) en fin de semaine]

1- Le soleil de mes idées (voir article où ce travail est illustré ici)

Le soleil de mes idées F OK

2- Lire une image (des explications , carte utilisée aussi pour décrire des émotions à partir d’une image ici)

lire une image F OK

3- Ecrire un compte-rendu

écrire un compte-rendu F OK

4- Ecrire un récit « rapide » ou « éclair »

écrire un récit F OK

ou Je raconte (utilisée ici par exemple avec l’ergo):

Je raconte F OK

5- Ecrire pour donner son avis

écrire pour donner son avis F OK

carte que l’on peut accompagner d’un tableau pour lister « les arguments POUR » et « les arguments CONTRE ».

Remarque : Ces cartes semblent être très utiles pour structurer la pensée, le récit et sa chronologie , élaborer un plan ….. On peut donner des outils supplémentaires : une liste de connecteurs, des plans de notes … Tout ceci est très bien expliqué dans l’ouvrage cité ci-dessus dont la lecture ( et même plusieurs lectures) me semble(nt) réellement indispensable(s) !