les cartes animées au secours de l’expression orale ?

Un support animé … pour un petit discours …. et  pourtant  de grands efforts

Nous avons commencé par créer la carte mentale « statique » sur le sujet choisi par Léo : « La coupe du monde au Brésil : quelles chances pour l’équipe de France ? ».

Nous avons utilisé au départ un article de sport trouvé sur internet puis nous nous en sommes éloignés.

Comme il s’agit d’un court exposé oral, j ‘ai ajouté les connecteurs en rouge mais, et, alors pour « appuyer » le déroulement tout en permettant de faire « venir » l’idée suivante.

Coupe du monde Brésil 2014F

Voici donc la carte animée qui va servir de support à l’exposé de Léo. Elle est visible sur la nouvelle chaîne You Tube de Fantadys :

Remarque : sur la carte animée que l’on voit sur youtube  il n’y a pas le « contenu » de ce que Léo va dire. Il faudra que je me penche sur la partie « son » de cet outil pour qu’il soit adapté au sujet traité si l’objectif est de le regarder sur youtube.Actuellement, ce n’est pas notre objectif !

  • Bien entendu, nous avons expliqué à Léo le processus pour lui donner un maximum d’autonomie pour pouvoir faire ce travail à partir de son ordi sur le TBI de l’école (avec l’aide « technique » de la maîtresse). Il a avec lui une petite fiche de rappel pour tout « charger » correctement.
  • Léo a semblé très à l’aise avec cette présentation animée et son élocution a été très améliorée, voire même très bonne à la maison .A l’école, c’est encore un nouveau défi à surmonter pour Léo et il le sait :  on a le regard des camarades et de l’enseignant, on ne devient pas orateur comme ça ……
  • Plusieurs facteurs ont dû y contribuer : le sujet ( car parler de Benzéma, Ribéry …. avec seulement le nom des joueurs indiqué ne lui pose pas de problème) et cette nouvelle présentation qui le rassure , qu’il maîtrise aussi dans l’action (grâce au clic de souris qu’il décide) et qui apporte un « dynamisme« , un rythme à son travail et à sa pensée

D’ailleurs, il a voulu présenter ce travail à Tatie Acacia , de lui-même et elle a été surprise de le voir aussi à l’aise tant au niveau de la gestion de l’ordi que de son élocution  …. à réutiliser sans doute dans d’autres situations ….. on n’a plus qu’à chercher et surtout tenter de travailler dans toutes ces voies !

 

.

Publicités

les cartes animées …une découverte ….une nouvelle piste ?

A force d’essayer de trouver des solutions efficaces pour Léo, nous voici partis dans les cartes animées .

Pourquoi ?

  • essayer de voir l’impact des cartes animées comme support d’expression orale
  • permettre une « maîtrise » de ce qui se passe à l’écran grâce au déclenchement par clic de souris de l’avancement de la présentation faite  par Léo, ce qui le rassure
  • laisser du temps (pour lire, trouver ses phrases ..à son rythme pendant que ceux qui écoutent sont attirés par l’écran)
  • obliger à dire son texte , son idée à partir d’un mot , donc s’en détacher
  • Pour apprendre une leçon et vérifier ses connaissances : commencer la présentation et s’arrêter à la 1ère branche principale,ne pas cliquer et donner (ou proposer) une réponse sur les branches secondaires puis vérifier
  • avoir un support que l’on découvre au fur et à mesure ( effet de surprise ), où l’on peut faire des aller-retours
  • être capable de passer du support « statique » au support « animé » (dans sa tête aussi)

….. finalement que des avantages !!!! donc on tente l’aventure … et l’accueil positif  est immédiat  !

Remarque : ces cartes animées fonctionnent directement avec le logiciel (juste un peu de tâtonnement au départ quand même car pas de formation sur le sujet !) mais, lorsqu’elles sont exportées sur « youtube » on ne peut pas régler la vitesse … donc c’est à mon avis plus intéressant d’utiliser l’outil en le maîtrisant. Sur « youtube », on est plus spectateur qu’acteur !

à partir de la carte mentale « De la graine à la plante » ,

de la graine  à la plante F

voici donc ci-dessous notre première carte animée « De la graine à la plante » :ce n’est que la première donc bien imparfaite encore …..

Remarque 1 : J’ai trouvé des cartes animées très intéressantes sur le site de l’ école primaire publique (classe de CM1 / CM2) de Coatréven ici et c’est cela qui m’a donné envie de chercher comment faire ! N’hésitez pas à y faire un tour !

Remarque 2 : 2 personnes nous parlent du logiciel PREZI pour les cartes animées, à voir donc ! Merci  beaucoup !

 

 

un exposé en géographie

Léo doit faire un exposé en géographie sur la France avec un camarade de classe. La maîtresse a donné des documents pour les guider ( comment préparer un exposé, une trame avec les différents thèmes à aborder ….). Chacun a commencé de son côté.

  • Léo a attaqué directement son travail par une carte mentale en regardant les thèmes à aborder. Je lui ai fourni des cartes de France (relief, frontières, fleuves et mers , villes …) ainsi que des images pour illustrer ce qu’il avait choisi.Bien sûr, les 3 grandes villes sont présentées avec leur équipe de foot, la partie « nourriture » est importante. Certaines informations sont manquantes mais nous allons pouvoir nous en rendre compte avec son camarade à la relecture commune des documents donnés.Ce travail a été fait relativement rapidement, en 2 fois.

Voici donc la carte de Léo sans les images pour l’instant ,question de place sur la feuille !

P1040699

quelques « zooms » sur son travail

P1040700 P1040706P1040701

Afin que ce travail soit bien lisible pour son camarade, la même carte ( avec les branches principales ) faite à l’ordinateur sera à leur disposition .

La France

Elle permettra aussi de faire apparaître le plan, .On pourra donc rapidement voir si le plan convient, si ils y apportent des modifications, ajouts et/ou retraits .

Dans un 2ème temps, les écrits ayant été tapés à l’ordi et les illustrations tirées ( ajouts éventuels aussi !), on fera le point puis, ils pourront disposer leur travail sur une très grande feuille. Il ne restera alors que le collage (pour ce qui est du travail « matériel »).

Le dernier travail consistera à se mettre d’accord : qui dit quoi ? puis à se préparers’entraîner un peu mais on a du temps ….. ce sera sûrement pour une autre fois …..

  • La rencontre des 2 enfants
  1. Lecture de ce qui a été préparé et discussion
  2. ajouts de branches (en géographie : nombre d’habitants , superficie, mers, puis  quelques plats et fromages, d’autres sports )
  3. un petit commentaire sera fait par Arthur sur le 14 juillet ( les défilés et les chars, la prise de la Bastille ) et un sur la Marseillaise ( l’hymne joué dans les compétitions) par Léo.
  4. Ils ont choisi une couleur qui représentera ce que chacun va dire et vu aussi ensemble ce que celui qui ne parle pas peut par exemple montrer ( ce sera à revoir chacun de son côté car là, ils ont voulu aller faire un tour de trottinette !!!)
  5. Pour le choix, on a utilisé le goût d’Arthur pour les monuments et celui de Léo pour le foot ( comme dans la présentation des villes )
  6. Ils ont aussi décidé qu’ils porteraient un maillot de sport où apparaît le symbole du coq !
  7. Après la rencontre ,j’ai modifié la première carte mentale (faite à l’ordi) pour que chacun ait un plan clair pour pouvoir s’entraîner.

La France avec artur F

puis une carte à partir de celle-ci mais avec quelques-unes des images choisies pour pouvoir commencer à la relire

La France dernierF

La partie matérielle du travail (collage sur la grande affiche …) se fera lors d’une 2ème rencontre et on en profitera pour se mettre en situation de présenter l’exposé aux camarades de classe. Peut-être utilisera-t-on le support carte mentale projeté sur le TBI  si les 2 enfants le souhaitent .                                                                                    Remarque : Arthur a tout de suite été intéressé par les cartes mentales (  » C’est comme un arbre à qui on ajoute des branches au fur et à mesure… » )

  • La 2ème rencontre des 2 enfants
  1. Observation de la grande affiche (tout a été collé car on a conservé un seul objectif de cette rencontre : la mise en situation )
  2. Coloriage des branches roses du camarade après son accord (les bleues de Léo avaient déjà été faites)
  3. L’affiche posée un peu verticale , nous avons assisté à la présentation

P1040726

– quelques prises de décision en même temps( ajout de Tony Parker, Champs Elysées une barre pour symboliser les « mille » dans les 675 000 km² ,  bref là où cela semblait nécessaire avec l’accord des enfants…..)

– quelques aides données pour reformuler , limiter un nombre d’éléments ou en ajouter

MAIS Finalement ce que j’ai observé de plus important (pour 2 enfants qui ont des difficultés différentes ) : c’est l’entraide immédiate , la tolérance et  le respect mutuels et un repérage relativement aisé dans une affiche assez dense ( numéros et couleurs ont rempli leurs rôles mais le fait aussi , pour Léo d’une part, d’avoir tout au début « réalisé par écrit » la carte et pour Arthur d’autre part, d’avoir revu , relu, entendu les différentes branches de la carte , a contribué à ce rapide repérage).

Même s’ils ont commencé avec leur carte individuelle sous les yeux ou dans les mains, ils s’en sont débarrassés et ont continué l’exposé avec un seul support (celui de la grande affiche : certainement trop de « va et vient » d’un support à l’autre)  , très bonne coordination …. et un coup de fatigue commun  aussi à l’issue de cette courte (pour nous , mais intense pour eux!) répétition…. ça aussi on ne peut pas ne pas le voir …. En tous cas, bravo à tous les 2 !

Pour finir en images  : une dernière carte mentale qui fixe les dernières modifications (que chacun pourra relire tranquillement avant le passage devant les camarades de classe …)

La France dernière version f

 

 

l’expression orale : comment l’améliorer à partir d’une carte mentale préparée pour un exposé ?

Pour organiser les idées d’un exposé par exemple, la carte mentale a été d’un précieux secours. Maintenant Léo semble en avoir bien compris le fonctionnement. Il subsiste un problème : présenter ce travail devant les camarades oralement , en s’exprimant avec des phrases correctes et bien articulées.

1- Un des « ingrédients » principal  pour la réussite semble être la maîtrise de ses émotions : là on entre directement dans le vif du sujet : comment être en confiance ? comment être détendu devant cette tâche ? comment voit-il le regard des autres ? le regard de l’enseignant ? Quelles solutions  ? Et si c’était par là qu’il fallait commencer ? une question de regard …..

2- Le rythme : comment enchaîner les mots, les phrases, ni trop vite , ni trop lentement?

3- L’articulation qui n’est pas toujours parfaite surtout « sous pression »

4- La position : Même si Léo commence face à ses camarades, dès le titre (qu’il connaît pourtant parfaitement) il a besoin de le regarder , parfois même de le montrer sur le support , ce support qui peut-être le rassure tout simplement ….Et il va continuer l’exposé finalement dos à ses camarades mais , lui, face à son affiche ! Ne risque-t-il pas de perdre pied si on lui demande sans cesse de ne pas rester devant son affiche, de se placer autrement ….

Nous avons fait plusieurs essais avec les cartes mentales :

  • des branches avec une phrase écrite
  • des branches avec quelques mots écrits : objectif : formuler ses phrases sans rester « aimanté » par la carte. D’ailleurs, cette année, lorsque Léo apprend ses leçons d’histoire, géo ou sciences, je lui demande de faire des phrases tout le temps (et c’est un effort pour lui)
  • projeter la carte sur le TBI afin que Léo présente son exposé de sa place : les difficultés n’ont pas été levées ( souvent pas de phrases , reprise uniquement de ce qui est écrit …. ) : grande difficulté à se dégager du support MAIS au moins un gain : celui de la position qui est résolu par ce biais !

Pour cet exposé de musique, nous avons procédé ainsi :

  • à partir de documents, Léo a fait les différentes branches au fur et à mesure , en écrivant quelques mots sur chaque branche et en y associant les dessins correspondants ( pris dans les documents proposés)
  • J’ai ensuite préparé sa carte de 2 façons : sur informatique (carte ci-dessous) puis sur une affiche ( j’ai fait le travail de frappe et de collage en respectant sa carte de départ , car nous ne plaçons pas du tout notre objectif sur ces points-là : c’est le travail d’expression orale que nous nous sommes fixés en tâche principale )

Le youkoulélé F

et l’affiche avec laquelle il s’est entraîné :

P1040724

Nous y avons ajouté une petite vidéo qu’il pourra faire écouter à ses camarades « Ukulélé Hawaii 2013 ».

Léo s’est entraîné 2 fois avec ses parents et son petit frère spectateurs pour se mettre en situation ( même si devant la classe cela est sûrement plus difficile , il est très content de cette tâche).

Même s’il a déjà pensé à faire une pause entre chaque branche et faire des phrases à partir des mots de chaque branche (on a déjà gagné sur 2 objectifs !), il manque encore son placement « spatial » car il reste trop devant l’affiche. Rencontre-t-il aussi un problème de « lecture » si il est un peu « en biais » par rapport l’affiche ? A-t-il toujours besoin de son support pour se rassurer ? Faudra-t-il résoudre ce problème avec l’ordinateur (pointage avec la souris de l’élément dont on parle ….) cela reste encore à inventer …. pour nous du moins …

 

 

Comment préparer un exposé avec une carte mentale … quelques pistes

Léo a commencé ce travail pendant les vacances de Noël et son choix s’est porté sur sa passion du moment : la trottinette freestyle.

Pour démarrer , nous avons travaillé sur une feuille A3 , constituée de 2 feuilles de classeur scotchées et avons utilisé l’ordinateur.

  • recherche sur internet du matériel nécessaire à ce sport (trottinette, protections …) , point de départ concret , copier-coller des images et impression
  • préparation de la carte mentale à la main qui va être « le plan » de l’exposé : Léo trace  une première branche (verte car c’est la couleur utilisée pour le départ dans d’autres disciplines) et écrit le mot « matériel » . C’est une grosse branche de laquelle 2 sous-branches vont partir  ( trottinette et protections) .
  • Puis où fait-on du skate? le skate-parc
  • Suivront les branches : les figures ( il connaissait seulement slider donc une sous-branche a été créée ) , le championnat du monde  (branche provisoirement finale donc rouge ) et pour finir une réflexion personnelle (qui n’apparaît pas encore sur la 1ère photo d’ailleurs , qui nous fera modifier plus tard la couleur de la branche précédente ).

Là s’est arrêtée la première séance de recherche et … nous sommes allés au skate-parc …. faire de la trottinette… et prendre quelques photos.

trotinette 1

  • Dans un 2ème temps, Léo a cherché une vidéo sur le champion du monde de trottinette freestyle. Pendant qu’il la regardait, je notais ses impressions et remarques au fur et à mesure , ce qui a donné un petit texte.
  • Il a fini par parler de lui  spontanément, de ce qu’il arrivait à faire et de ce qu’il espérait réussir à faire avec sa trottinette freestyle! (un autre petit texte avec l’apparition d’une dernière branche qui n’avait pas été prévue au départ)
  • Il a aussi mis une légende sur les différentes parties de la trottinette (à l’aide d’un modèle trouvé sur internet)

P1040615

  • Nous en sommes restés là quelque temps, puis la date de l’exposé se rapprochant, mercredi je lui ai préparé un immense support, imprimé  les photos , les mots et images sur feuilles indépendantes ( j’ai tout tapé à l’ordinateur car mon objectif avait déjà été atteint , là ce n’était que « pour faire joli » !).
  • Il a donc tout réinstallé sur cet immense support en s’aidant de sa carte mentale , en respectant au mieux les branches et sous branches, bref un travail de disposition qui a été fait sans difficulté puisque c’est lui qui en avait préparé les bases.
  • J’ai collé (toujours pour les mêmes raisons) et même colorié les branches ( il y avait bien d’autres choses à faire – bilan chez l’ergo, devoirs, coiffeur … et surtout jeux et entraînement de foot! – )

Voici le résultat en images

1- carte entière P1040612

2- et quelques détails des branches et sous-branches

P1040595P1040596

P1040597P1040613P1040605

Bonus : la vidéo du champion du monde de trottinette freestyle 2013