périmètres, aires et volumes : un peu de ménage

J’ai repris ces notions sous 3 cartes mentales de « même structure ».

Dans la branche n°1 : on retrouvera une définition et une « image mentale » de la notion [l’idéal étant que chacun construise sa carte avec sa propre « image » celle qui va lui permettre de chercher dans « le bon tiroir » : celui du périmètre, de l’aire ou du volume]

Dans la branche n°2 : on (re)indiquera les unités avec le symbole « attention » car dans toutes ces mesures , on doit garder à l’esprit qu’il faut que tout soit dans la même unité. Un petit tableau de conversion terminera cette branche  là aussi , on peut revenir à la base si c’est nécessaire pour vérifier comment se font les conversions et comment on place le nombre dans le tableau , la virgule …. ]

Dans les autres branches apparaissent les formules à mémoriser (certaines à « apprendre » par coeur !)

Vous trouverez d’autres articles sur ce sujet sur le blog ici, , ou encore

Volumes et conversions

Les volumes de quelques solides en carte

une carte pour s’entraîner et retenir les formules de calcul des volumes : 

Les conversions

1. Utiliser un tableau de conversion OU apprendre à faire ce tableau  ?

Cette année, nous faisons le choix d’essayer de construire et mémoriser la construction du tableau de conversion (m3 / Litres) .

  • POURQUOI ? pour « être comme tout le monde » , ne pas demander une aide supplémentaire (en 4ème) [tableau plastifié ou , pire ?, tableau de conversion sous Word (avec le ruban Studys) ] MAIS , je ne peux pas « évaluer » le « coût » de ce travail pour Léo (bien que j’imagine que ce sera « fluctuant » selon la fatigue du jour, selon le moment où ce travail sera demandé, et même s’il pensera à le faire parfois…..et pourtant tout est dans la BODYS ….]
  • un premier essai très (totalement même) satisfaisant : en image :
  • COMMENT S’Y PRENDRE pour contourner les « différents obstacles » et installer la mémorisation : encore une procédure…..

Tout d’abord un « ordre » de construction détaillé :

  •  je trace un trait horizontal
  • je place au centre l’unité : le, les 2 traits verticaux, et les 3 colonnes
  • puis ,plus petit que le m³ , c’est le dm³ que l’on place avec ses 3 colonnes et là, on installe tout de suite le L de litre (équivalence 1 dm³ = 1 L)
  • je continue avec le cm³ et le mm³ et leurs 3 colonnes
  • ensuite plus grand que le m³, c’est le dam³, hm³ et km³
  • enfin, on termine le tableau des Litres , 1 par colonne dL,cL,mL puis daL, hL, et kL et un trait horizontal
  • le tableau est prêt à accueillir les conversions

en image :

2. Effectuer des conversions

Pour Léo , ça c’est facile , installer ou déplacer la virgule , ajouter ou supprimer des zéros . Le seul rappel (qui n’a même pas été nécessaire ce jour-là) c’est de bien placer la virgule ,lorsqu’il y en a une au départ, au niveau de l’unité donnée, dans la colonne de droite …..( ex : placer 2,75 m³ dans le tableau ci-dessus)

Après, avec toutes ces colonnes, il peut y avoir une mauvaise « lecture » du nombre    (ex : 2,75 m³ convertis en mL qui donne 2 750 000 : Léo a dû repasser par un petit trait pour le lire correctement alors que son travail était juste du premier coup) [ C’est là que sa dyspraxie visuo-spatiale vient à nouveau faire parler d’elle ….. zoomer , dézoomer, plusieurs lignes pourtant sur feuille non quadrillée ….. ]

En conclusion (provisoire), on tente la construction du tableau ….même si j’ai félicité Léo pour sa construction, je ne suis pas certaine que cette solution soit la meilleure pour lui et les futurs exercices qui forcément seront plus compliqués … De plus , on aura « gaspillé » de l’énergie avant même de s' »entraîner » à faire des conversions … Aura-t-il encore assez d' »attention » après la construction de son tableau pour réfléchir à toutes les questions ? ….. Même si je lui fais confiance, je ne peux m’empêcher de penser qu’un tableau « prêt à convertir » reste un outil facilitateur dont le besoin est sans doute réel dans un contexte où beaucoup d’informations sont déjà à aller « chercher » dans un cerveau qui n’utilise pas toujours les voies les plus simples …..