Mesures, conversions, virgule et tableau : comment s’entendre ?

En ce moment Léo travaille sur les mesures donc sur les conversions .

Avant d’aborder les conversions dans les problèmes, il s’agit de bien reprendre les conversions dans le tableau de numération. Actuellement, la méthode utilisée dans le manuel de la classe est la suivante :

sylvia129

Or Léo n’a jamais fonctionné ainsi. Voici comment il procède sur ce même exemple :

  1. 62,573 dam  : on repère l’unité de mesure le dam et on place la virgule dans la colonne des dam
  2. on écrit alors le nombre tel qu’on le voit
  3. pour le convertir en dm, on efface la virgule de départ et on l’écrit à sa (nouvelle) place (dans la colonne des dm)

Remarques : Le fait d’essayer de « modifier » sa démarche l’a, me semble-t-il, un peu « embrouillé », du moins « déstabilisé » . Nous allons reprendre ce week-end et faire à nouveau verbaliser sa technique mise au point en CM1. Bien sûr, chaque enfant trouvera « sa » technique surtout que celle-ci est valable dans toutes les conversions …..

Quant au tableau de conversion, il me semble aussi préférable de le conserver , cela permettant aussi de « tempérer » l’impulsivité puisqu’il faut faire son travail dans le tableau puis le recopier sur sa fiche, Léo étant très rapide sur ce genre de manipulation( passage de la fiche plastifiée à la réponse sur le cahier ou la fiche)

On a essayé aussi  sur l’ordinateur avec le stylet sous Word et le tableau de conversion du ruban du cartable fantastique  :

  1. Insérer le tableau SOUS l’exercice [comme on le ferait pour une feuille de conjugaison] ( à voir pour éviter le balayage ce qui convient : juste sous le 1er exercice demandé ou pour chaque exercice  …..)
  2. Avec une 1ère couleur : placer la virgule (colonne de l’unité de mesure), et écrire le nombre
  3. Avec une autre couleur, effectuer la conversion ( nouvelle virgule , des 0 supplémentaires, rien juste à prendre le nombre en entier …. )
  4. Effacer la virgule (au doigt ou au stylet)
  5. Recopier son résultat (avec le stylet)

En image:

sylvia132

Les avantages :

  1. Le tableau reste et l’enseignant le voit (au lieu d’effacer sur la fiche plastifiée) / retour et correction / explication possibles OU suppression du tableau après utilisation possible ( pour éviter de nombreuses feuilles à imprimer SAUF si l’enseignant effectue la correction sur l’ordinateur (ou sur la clé USB qui enregistre le « cahier de maths virtuel »)
  2. Pour le collège OU un exercice sur les mesures non adapté [OU si l’enfant n’a qu’ 1 seul bureau en classe : difficile d’utiliser à la fois le cahier et l’ordi sur la même table, chute de matériel «assurée» ! Réfléchir dès maintenant à ce problème : passage progressif à « tout ORDI ? »] : Léo saura ainsi avec son ordinateur trouver l’outil dont il a besoin (tous les tableaux de conversion sont présents)

Remarque : la maîtrise du stylet est en cours et Léo aime cet outil (couleurs, choix …. , rapprochement du stylo et donc du travail à la main ….) De temps en temps , l’outil nous joue des tours MAIS il est relativement performant quand même et le doigt a aussi un rôle à jouer ! Et finalement le « technicien en herbe » se débrouille ….. On essaie tout de même de faire chaque soir un court exercice demandant l’utilisation du stylet (corriger , …),d’utiliser le passage en mode tablette ou en PC « incliné » …. On recherche les meilleures positions pour lire et écrire de la manière la plus efficace possible afin d’utiliser au mieux les performances de son nouvel ordinateur !

D’autres remarques possibles au niveau des adaptations :

  • mettre en rouge (et/ou en gras) l’unité de mesure donnée et celle dans laquelle on souhaite la conversion
  • réécrire à chaque ligne les unités de mesure (car cela permet d’avoir tout le temps les unités de mesure données ou demandées sous les yeux) au lieu de l’écrire seulement une seule fois dans la consigne (c’est d’ailleurs plus exact en écriture mathématiques)
Publicités

Nombres décimaux : quelques outils …..

Léo a fait un stage sur « la virgule » pendant les vacances, extra comme d’habitude : petit groupe d’enfants, travail coopératif, chacun écoutant l’autre sans le critiquer …. bref , j’ai essayé d’en tirer quelques aides car les décimaux « attaquent » à la rentrée ……

Tout d’abord , quelque chose qui a été compris « La virgule ça sert à séparer  ….. » plusieurs réponses :

  • les euros et les centimes
  • les « ièmes«  (dixièmes, centièmes, millièmes) et les « pas ièmes » (unités, dizaines, centaines ….) (langage « vécu »)
  • les entiers des « coupés »
  • les entiers et les « ièmes« 
  • la partie entière et la partie décimale (langage « soutenu »!!!!)
  1. J’ai confectionné un tableau sur les décimaux à partir du ruban word du cartable fantastique avec quelques petites modifications ( les ciseaux à « ièmes » qui ont servi à couper la paille -l’unité- en 10 …….et  les couleurs : rouge pour distinguer le morceau ièmes qui sera accentué lors de la prononciation pour distinguer les dizaines / les dixièmes

 img092

2. puis j’ai essayé d’adapter les exercices de maths sur les décimaux qui , dans le manuel, démarrent assez vite par les droites graduées : là , la difficulté me semble inévitable … J’ai préparé une droite graduée en dixièmes et une autre en centièmes mais je ne suis pas convaincue du résultat … nous verrons donc à l’usage …..img111

img110

Léo pourrait avoir ces droites sous les yeux lors des exercices … si cela peut l’aider .. Ci-dessous un exemple d’exercice ( avec les droites graduées) adapté : là aussi j’attends de voir …

img112img113

à suivre ……