Et si on jouait aux échecs ? 1er jour, 1er essai

Une idée en l’air ? Pas tant que ça ….. un point de départ : un objectif  : un stage de foot prévu cet été avec ….. jeu d’échecs …. on s’est dit que commencer ce jeu en amont devrait être intéressant …..

à partir d’un conte : La guerre n’aura pas lieu

(conte trouvé ici)

On a travaillé en même temps le passé simple ici (qui était le « vrai travail du jour » mais pas si simple que ça!)

le vrai échiquier et ses pions ( qui appartenaient à l’arrière grand-père de Léo) a été présenté juste après la lecture du conte

P1060795 P1060801

le placement des pièces (document réalisé à partir de ceux trouvés sur l’école de jeu d’échecs virtuelle) : un moyen de s’en souvenir grâce au conte aussi

img201

P1060797 P1060799 P1060800

Nous reprendrons chaque fois la mise en place des pièces sur l’échiquier à partir de nos souvenirs du conte ( nous conserverons le même ordre pour le mémoriser , freiner l’impulsivité et permettre de verbaliser en posant les pièces)

le déplacement de chaque pièce (document réalisé avec les dessins d’un site non retrouvé!)

img202 img203

P1060802 P1060801

On a regardé de près le déplacement du pion et fait une partie avec les pions seulement.

le jeu Solitaire Chess et ses défis progressifs

Sur une proposition de l’orthophoniste de Léo ( merci , comme d’habitude!), nous avons acheté ce  jeu , un jeu pour jouer seul peut être mais qui permet progressivement , à partir de petits défis d’avancer . Cela a immédiatement fonctionné pour Léo et nous avons fait les 3 premiers défis (je dis bien « nous » car j’apprends avec lui , je n’ai jamais joué aux échecs car jamais appris !). Cela nous a déjà permis de nous intéresser au déplacement du pion (ou bien garde, soldat …) , de la tour et du cheval .

P1060789 P1060791 P1060792

Voilà pour notre première séance que Léo a beaucoup appréciée !

à suivre …….

Publicités