Le verbe au quotidien ou la conjugaison autrement , au service de l’écriture

210b5232« Le verbe au quotidien » est un ouvrage édité par le SCEREN (CRDP Bourgogne) que je viens d’acheter. C’est un outil qui aborde « les problèmes posés par le système verbal sous des angles variés… »J’ai recherché à travers cet ouvrage des idées pour répondre (ou essayer de répondre) aux questions suivantes :

Comment on peut amener l’élève à une réelle réflexion sur la langue ?

Comment  se relire efficacement et/ou planifier sa relecture ? une grille de relecture serait-elle utile/efficace?

Et finalement ,  ne doit-on pas apprendre à se relire ?

Dès les premières pages , un paragraphe m’a déjà bien intéressée : « Vigilance orthographique et révision de textes : des compétences stratégiques à entraîner ». On peut lire ensuite que :

  • « La pratique régulière et systématique de la révision de textes doit être privilégiée
  • Les procédures de révision de textes font elles-mêmes l’objet d’un apprentissage »  

qu’il est important  :

  • d’ expliciter et « faire expliciter les procédures , avec un recours au sens indispensable
  • de prendre en compte les facteurs menant à la réussite »

Quelques stratégies pour une meilleure planification de la relecture :

  • « Porter son attention successivement sur l’orthographe, les contraintes d’écriture, la présentation, la mise en page (élaborer une grille de relecture par étapes ?)
  • Utiliser des procédures de vérification orthographique habituelles (donc déjà mises en place dans la classe : dictionnaires, manuels, outils de référence, mémos, classeur …). L’élève apprend à trouver lui-même l’outil où se trouve l’information qu’il cherche
  • Apprendre à réviser un texte de manière organisée et systématique : des exemples selon les activités et l’objectif proposés :
  1. faire la liste des sujets et des verbes pour vérifier les accords
  2. souligner de 2 couleurs différentes les verbes à l’imparfait et au passé simple
  3. vérifier la formation de phrases impératives en coloriant de différentes couleurs (terminaison -ez, majuscule, point d’exclamation,trait d’union…)
  4. faire colorier les terminaisons -er ou -é des verbes avec des couleurs différentes et vérifier la cohérence de leur emploi »
  5. ……

du côté des procédures :

  • « Automatiser progressivement les procédures d’accord
  • Effectuer des relectures avec explicitation de chaque choix de terminaisons par exemple, ou explicitation des étapes du raisonnement
  • Mise en mots de la procédure par l’élève lui-même (verbalisation) : on s’assure ainsi de sa compréhension »

Remarque : Dans cet ouvrage, il y a bien plus d’idées que celles dont je parle ci-dessus car les objectifs dans le domaine du verbe sont nombreux (reconnaître/utiliser un temps, conjuguer avec aisance/agilité, maîtriser l’accord du verbe avec son sujet / l’accord du participe passé ….).

Dans la 2ème partie de l’ouvrage , des fiches élèves très intéressantes ( et même drôles!) permettront d’accompagner les élèves dans l’acquisition de ces compétences stratégiques. J’en ai utilisées quelques-unes (en suivant l’explication donnée en 1ère partie d’ouvrage) , légèrement agrandies.Un exemple en image de ce que nous avons fait :

  • drôles de phrases : un peu d’humour !!! mais justement plus difficile pour Léo pour mettre du sens sur ce type de phrase alors qu’aucun problème ne s’est posé pour retrouver les verbes ou les noms , les accorder et justifier l’accord!

img570

un livre intéressant …… avec des activités qui conviennent à tout ouvrage possédé en classe

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s