Le parallélogramme  » justifier ou démontrer  » : un essai avec des boîtes à propriétés et autres outils

On se retrouve principalement avec 2 cas de figures :

  • On sait que ABCD est un parallélogramme et on doit justifier la mesure d’un angle, la longueur d’un côté ….OU
  • On sait que ABCD est un quadrilatère et on doit démontrer que c’est un parallélogramme (ou non )

J’ai préparé 2 boîtes à propriétés . Selon la question posée , on pourra aller chercher de l’aide dans la bonne boîte.

Les boîtes en images :

Les textes pour les boîtes sous Word (à adapter à la présentation faite en classe) : boites a propriétés parallélogramme

Des mots ajoutés par Léo et mis dans les boîtes : justifie, prouve, démontre, alors, donc je sais / on sait que

Objectif : raisonner, mais avec le « bon » vocabulaire et les « bons » connecteurs         ( DONC ? OR ? ALORS ? SI ? CAR ? …. ) et les « bonnes » étapes ( On sait que / OR / DONC ?) En somme , préparer la démonstration d’un « bon » pied ……

D’autres outils plutôt des procédures pour essayer de répondre au « Comment je m’y prends? » quelques pistes de travail :

  • Comment je m’y prends pour démarrer ma démonstration ? essai avec cette petite fiche basée sur ce que je vois dans le quadrilatère présenté dans l’exercice

sous Word 2 fiches :  recherche d un parallelogramme , prouver parallelogramme

puis cette fiche  avec laquelle nous avons travaillé (même si elle n’est pas « parfaite » et provisoire ,elle permet d’installer une démarche et évite de réécrire la propriété , on l’améliorera sans doute plus tard ..):

une petite modification : 3 tirets pour 3 étapes à effectuer à la place des cases à cocher , ce qui donne pour cette nouvelle fiche :

un exercice effectué avec la fiche à disposition (après avoir réfléchi à la boîte concernée en amont : je sais que c’est un quadrilatère , je dois démontrer que c’est un parallélogramme ) :

  • Comment je m’y prends pour démarrer ma justification ? Souvent le résultat est juste et immédiat puis c’est toujours beaucoup plus difficile d’expliquer ou plutôt d’organiser les étapes du raisonnement : c’est là qu’il me semble qu’on devrait laisser à disposition la trame (à compléter selon l’exercice donné) et donner un temps d’entraînement avec cet outil …… une fiche aussi à essayer :

une petite modification : pour « écourter » le OR ……. , on est passé aussi à 3 tirets , le 2ème annonce directement la propriété …. encore à retravailler notamment au niveau du donc…. ( on fait aussi surligner au départ dans l’énoncé quand on sait si c’est un parallélogramme) .Donc dernière fiche préparée :

Un exercice en image ( encore à revoir car on utilise à la fois la réponse écrite dans l’étiquette sans le repréciser dans la justification …)

mes remarques personnelles : Les outils « fiches » permettent aussi de « soulager » la mémoire pour pouvoir se concentrer sur le raisonnement : en cochant ou notant par un tiret , les étapes se mettent en place …. et malgré tout ,il faut connaître les propriétés  : le fait que 3 ou 4 mots soient indiqués permet de ne pas avoir en tête cette charge supplémentaire mais les propriétés doivent être connues (ce qui est le cas pour Léo) ,elles ne sont pas indiquées dans les 2 dernières fiches ci-dessus, c’est juste un mot qui aide à « récupérer » la connaissance .

Quand ces fiches seront « validées » , elles pourront aussi faire partie de la BODYS (un nouvel onglet : « démontrer justifier » à prévoir ?) sachant que ses outils seront à ajuster selon la méthode utilisée par l’enseignant bien sûr …. Voici un essai en image : ( un essai de mise en place en 4ème peut-être ?) .

N’oublions pas que l’objectif est bien de se séparer de ces outils mais SEULEMENT quand la démarche est automatisée , c’est ce temps-là d’automatisation qui nous manque cruellement …. CAR il nous faut d’abord observer, décomposer , essayer …. pour pouvoir valider …..et surtout y revenir …..

fiches outils à télécharger sous Word (modifiable) Justifier OU demontrer 2

  • MAIS AUSSI AU NIVEAU DES CONSTRUCTIONS , quelques astuces :
  • un conseil : avant de commencer faire coder tout ce que l’on sait de cette figure
  • Comment je m’y prends pour tracer un parallélogramme quand je connais déjà 3 sommets ? Déjà , dans l’espace feuille , j’imagine l’endroit où va se trouver ce 4ème point, j’utilise le compas et la règle et je travaille méthodiquement …..
  • Comment je m’y prends pour construire un parallélogramme ? Attention au nom de ce parallélogramme (l’ordre des lettres)
  • Et finalement qu’est-ce qui me gêne dans certaines figures ? les angles adjacents qui ont donc le même sommet …. une difficulté de perception « récalcitrante » , « incompensable » actuellement et jusqu’à quand ? utiliser la couleur pour mettre en valeur les angles …. est une petite astuce … (souvent malheureusement insuffisante ….)

Bref un vaste programme que nous ne pourrons sans doute pas boucler avant l’évaluation qui arrive souvent (pour Léo sans doute toujours- du moins c’est mon opinion !-) trop vite pour automatiser ces démarches et contourner cette perception défaillante qui est très coûteuse en attention…… Il nous aurait fallu encore un peu de temps sans aucun doute …. mais on est déjà passé à un autre chapitre ……

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s