à partir d’un mot …. d’autres mots

ou comment enrichir le vocabulaire ? par association ? en observant la transformation d’un mot ? comment se l’approprier et le retrouver facilement , avoir accès à un stock , mais par quel(s) chemin(s) ?

Beaucoup de questions … donc on fait des essais et on continue de chercher . J’aimerais consacrer du temps à tout cela mais tout s’enchaîne si vite …. manque de temps encore …

Cette semaine, à partir des mots à mémoriser, nous avons déjà indiqué leur nature, leur genre, dit rapidement si on connaissait des mots de la même famille , si c’étaient des verbes on les a dits au présent, au passé ……On s’arrêtera sur 2 mots « montagne » et « doux » non pas pour leur difficulté à mémoriser (car Léo n’a pas de difficulté pour cela) mais plutôt pour accéder autour de ces mots à d’autres mots. Voici les 2 cartes mentales que nous allons utiliser. Puis elles s’ajouteront à notre carnet de vocabulaire maison !

doux fantadysfamille de mont fantadys

Publicités

4 réflexions au sujet de « à partir d’un mot …. d’autres mots »

  1. super et merci . cela va être d’une grande aide pour chez ns aussi.
    c’est déjà difficile alors de tt comprendre en prenant les choses individuellement, alors qd il faut mélanger ttes les règles pour les dictées par exemple, cela se complique. !!!

    J'aime

    • Bonjour et merci pour votre commentaire. Il me semble que déjà si on installe des « rituels » dans les apprentissages les enfants vont bien finir par faire des liens . Confiance et patience sont encore à l’ordre du jour …… Je n’ajoute pas « travail » car là je sais qu’ils sont tous travailleurs !

      J'aime

  2. J’ose vous faire d’autres propositions en toute humilité… L’apprentissage peut être tellement différent pour les êtres quelques soit leur niveau. La carte de vocabulaire peut beaucoup aider les personnes visuelles. Ces personnes qui ont besoin de voir et de concrétiser des images pour retenir un apprentissage. Pour un auditif, il serait possible de prononcer les mots à haute voix en intégrant une mélodie du mot. Cette mélodie sera un ancrage dans la mémoire d’un auditif et la chanter s’intégrera facilement. Un kinesthésique aura besoin d’avoir un ressenti pour retenir le vocabulaire par un souvenir émotionnel ou par un ancrage physique (doucement : marqué par un déplacement lent. Douceur : pencher lentement la tête en souriant…). Le vocabulaire employé par l’enfant peut vous guider à connaitre son mode de fonctionnement : je ne vois pas ce que tu dis… (visuel). J’entends bien arrête de crier (auditif)… tu peux parler ça ne me fait rien…(kinesthésique).
    Bises à Léo et à tout ceux qui l’entoure… et à tous.
    Faîtes confiance à la partie qui sait.
    Amicalement
    Emmanuel

    J'aime

    • Bonjour Emmanuel et merci beaucoup pour votre message. Léo est effectivement plutôt un visuel mais ceci lui joue des tours en anglais (nous sommes entrain de réfléchir avec son orthophoniste principalement) .Ainsi, s’il « photocopie » d’abord le mot écrit, la prononciation correcte ne sera pas automatisée. Donc il va falloir travailler cet aspect des choses en renforçant cette voie auditive . La kinesthésie nous aide aussi très souvent .En fait en harmonisant toutes ses aptitudes , en « allant les chercher » , en lui donnant les moyens de trouver un chemin d’accès on va y arriver, j’en suis certaine et j’adhère totalement à votre conclusion. Merci à vous.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s