En 2017 le combat continue mais à quel prix…

Vous l’avez certainement remarqué, le blog Fantadys est en pause depuis quelques semaines maintenant…

bonne_anneeAujourd’hui je reviens vous souhaiter à tous une belle année 2017, pleine d’espoir et de moments heureux pour vous et vos fantastiques tout en sachant que le combat continue pour nous tous. Je reviens aussi vous donner quelques nouvelles, vous expliquer où nous en sommes…

The beginning…

Fantadys a démarré il y a 4 ans maintenant quand j’ai été projetée dans un monde totalement inconnu, livrée à moi-même, avec pour seule indication : votre enfant est dyspraxique visuo-spatial. Merci pour l’info mais on fait quoi maintenant ? Et bien débrouillez-vous, faites de votre mieux, lisez des livres, surfez sur internet, déployez toute votre énergie pour le comprendre et pour que les autres comprennent, déplacez des montagnes, traversez des océans et surtout ne coulez pas au passage parce que votre enfant a besoin de vous !

C’est ce que nous avons fait, moi et ma maman, une enseignante à la retraite, prête à tout pour aider son petit-fils. Toutes ces heures passées à lire, à comprendre, toutes ces trouvailles, ces inventions qui nous permettaient de faire avancer notre grand fantastique ne pouvaient pas rester juste entre nous, juste pour nous. Nous pensions à tous ces autres parents dans la galère, ceux qui n’avaient pas la chance d’avoir une enseignante à disposition pour les aider. Je me demande d’ailleurs toujours comment j’aurais fait sans elle, entre les autres enfants, mon job, les multiples rééducations…et pourtant c’est ce que vivent la plupart d’entre vous. Je ne me sens pas l’âme d’une enseignante, je suis nulle pour expliquer les choses mais en plus je pars dans tous les sens, je suis incapable de me poser, incapable de m’organiser correctement, j’ai du mal à me concentrer, à écouter quelqu’un sans penser à autre chose et pour finir je suis dyscalculique (non détectée mais c’est sûr !)…et pourtant j’ai eu mon BAC avec mention Très Bien mais à quel prix…grosse dépression…, puis un BAC+2 en Langues Etrangères Appliquées, j’aurais pu continuer mais je me suis lassée, lassée de tous ses efforts à fournir, parce que pour y arriver il fallait que je travaille dur, des heures et des heures. J’ai beaucoup compensé, j’ai beaucoup appris aux cotés de Mamie Sylvia. Aujourd’hui encore j’apprends à dompter le handicap de mon fils grâce à elle. Je me suis beaucoup reposée sur elle en me disant qu’elle savait mieux que tout le monde comment procéder avec lui.

Quand tout bascule…

Mais aujourd’hui tout se complique…l’entrée en sixième…on savait que cette étape serait difficile, je pensais m’être préparée à toutes les éventualités mais pas à celle que Mamie Sylvia ne tienne pas le coup. TROP c’est TROP, trop de choses qu’elle ne peut pas supporter, trop de choses qu’elle supporte depuis longtemps et que j’aurais dû supporter moi, sa mère.

Depuis le début de l’année, nous nous confrontons à une équipe qui ne veut pas nous entendre, qui ne veut pas de nos conseils ni de notre aide. Nous dérangeons, les professeurs se sentent agressés quand nous parlons d’aménagements scolaires ou pire quand nous proposons de réaliser nous-mêmes des adaptations (là on nous prend pour des cinglées)… des adaptations ?? mais pour quoi faire ? nous n’avons pas le temps, nous avons 120 élèves, vous imaginez si nous devions faire de l’individuel pour chaque enfant,  si vous avez inscrit votre enfant au Collège c’est pour qu’il soit comme les autres sinon il fallait prendre un professeur individuel, mais vous allez faire ça toute votre vie ? vous allez tout le temps être derrière lui et tout faire à sa place ?…Lorsque nous demandons que notre fantastique soit placé devant en classe, on nous fait les gros yeux car vous comprenez un autre enfant va être défavorisé et il est hors de question de faire du favoritisme pour notre enfant, il sera traité au même titre que les autres.

Les rôles s’inversent, le Collège convoque l’Inspectrice ASH pour des réunions de médiation car nous en demandons TROP, c’est le monde à l’envers. Notre PPS est vide, le néant. Nous passons d’un CM2 à 90% adapté à quasi rien, à part 2 professeurs volontaires qui eux, prennent le temps, ont compris tout simplement.

Voilà où nous en sommes…vous devez être sacrément surpris, voire même déçus. Et oui… Fantadys, ceux qui tentent d’aider les autres, ceux qui donnent des conseils, n’arrivent même pas à aider leur propre fantastique.

Triste réalité…

On s’épuise, notre fantastique s’épuise, les notes sont catastrophiques, sauf dans les matières où le travail est adapté (bizarre hein !) malgré tout le travail fourni, malgré les heures passées sur chaque matière. Il n’y a aucun allègement de scolarité possible, aucune adaptation possible dans des matières où cela serait pourtant juste inDYSpensable.

Que faire ???? Qui peut nous aider à sortir de cette situation ??

Dans quelques jours, nous serons encore confrontés au personnel du Collège qui a demandé à nouveau la présence de l’Inspectrice. Nous aurons le soutien d’une ergothérapeute et d’une orthophoniste qui connaissent notre fantastique depuis des années et qui savent ce qu’il lui faut et ce qu’il ne lui faut pas mais je pense que même eux n’auront pas le poids nécessaire pour faire bouger les choses…

Alors que nous réserve 2017 ? Jusqu’où le combat ira-t-il ? Quand comprendra-t-on enfin que ces enfants ne sont pas avantagés par des adaptations scolaires, ce sont juste comme les lunettes dont les myopes ont besoin pour voir, le fauteuil roulant dont les tétraplégiques ont besoin pour se déplacer, la canne dont les aveugles ont besoin dans leur vie quotidienne, tous ces « outils » qui permettent de compenser leurs dysfonctionnements ou leurs handicaps et de vivre quasi comme tout le monde !

Une chose est sûre : je ne les laisserai pas nous anéantir, je ne les laisserai pas détruire tout ce que nous avons mis en place depuis des années, pour Mamie Sylvia et pour mon grand fantastique.

Bonne reprise et bon courage à tous les fantastiques !

Une dernière chose…

merci

 

Merci Maman pour tout ce que tu as fait et pour tout ce que tu continueras à faire.

Advertisements

17 réflexions au sujet de « En 2017 le combat continue mais à quel prix… »

  1. Bonsoir,
    Je vous suis discrètement depuis un petit moment connaissant la même situation que vous (petite fille diagnostiquée dans un premier temps dyspraxique visuo spatial puis dyslexique dysorthographique , dyscalculique avec un déficit en mémoire de travail) scolarisée en 6eme.
    Comme vous je lui crée des cartes mentales passe mes nuits sur internet afin de trouver des astuces pour faciliter sa compréhension.
    Après avoir bataillé toute sa primaire sans avoir obtenu satisfaction, j’ai enfin rencontré une équipe d’enseignants facilitants.
    Comme vous j’ai connu des hauts et des bas avec de grands moments de découragement , je travaille à temps plein et éleve seule mes 2 filles.
    Alors je tenais à prendre la plume pour vous dire toute l’admiration que j’ai pour vous et le travail que vous avez effectué et mis à dispo des autres et vous transmettre tout mes encouragements.
    Je suis sûre que vous trouverez des solutions et vous sortirez de la situation actuelle.
    Et si je peux être utile à mon tour pour partager mon expérience , n’hésitez pas!
    Cordialement
    Sabine

    J'aime

    • Merci Sabine pour votre très gentil message . Nous continuons après un moment « de creux » (ou de découragement …. et un grand manque de temps aussi)à publier sur le blog quelques unes de nos recherches en espérant que vous trouverez à nouveau quelques astuces pour votre petite fille . A très bientôt donc !

      J'aime

  2. Bonjour, je viens vers vous concernant votre témoignage sur la rentrée au collège de votre fils. C’est hallucinant, j’aurai pu écrire EXACTEMENT la même chose, mais non pas en temps que maman, mais en temps qu’AVS. Car j’accompagne Mathéo qui est un enfant avec dyslexie-dysorthographie-dysphasie associés à de gros troubles de mémoire, depuis 4 ans. il a fait son entrée en 6° en septembre et je vis un cauchemar depuis septembre. On m’accuse d’être trop protectrice avec lui, de proposer des supports « nuls », je cite, de n’être qu’une petite AVS sans qualification (cela fait 10 ans que je suis AVS, et je suis passionnée par mon métier)etc, etc…..C’est honteux ce qu’il se passe: ils ont réussi à me démotiver, à démotiver Mathéo alors qu’on avait réussi à gravir des gratte-ciels en primaire. Mais je tiens le coup, ainsi que sa maman avec qui j’échange tous les jours, pour lui, et surtout pour ne pas donner raison à ce système qui n’a rien compris. Courage!!!Et n’hésitez pas à communiquer car ensemble on sera plus fort.
    Bravo pour votre site sur lequel je vais tous les jours pour proposer des supports adaptés, mais qui malheureusement restent enfermés dans le classeur de Mathéo, car les profs ne veulent pas en entendre parler.
    Cordialement
    Julie

    J'aime

    • Tout d’abord Bravo pour votre investissement ! Ce métier d’AVS , si important pour accompagner ces enfants, n’est toujours pas reconnu à sa juste valeur et tant qu’on n’instaurera pas une relation entre chaque prof et l’AVS , nous ne pourrons pas avancer à la vitesse dont vous parlez quand Mathéo était en primaire : là , un seul interlocuteur qui prend le temps (ou le trouve ), qui voit l’enfant toute la journée et l’AVS quand elle est présente . Un travail en équipe est indispensable et, l’AVS a là un rôle très important à jouer , si l’équipe enseignante joue le jeu ……Bon courage à vous aussi ,merci pour votre message et à bientôt sur le blog ….

      J'aime

  3. Ici la 6eme est pour l’année prochaine et on s’y prépare à fond (même si cela nous effraie ,enfin surtout moi) rdv avec là proviseur pris et on essaie de mettre en place le maximum d’aide en place.
    Je demande juste que psychologiquement ils ne me le détruisent pas et qu’il aille tranquillement jusqu’en 3 eme puisque pas d’autres choix.

    Ca aide en rien mais vous êtes pas seule dans cette galère.

    J'aime

    • Merci pour votre message en espérant pour vous que la mise en place d’aide soit bien effective dès la rentrée …. C’est ce que nous avions souhaité ….

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s