Un retour sur les problèmes de partage et groupements

Nous avons déjà pas mal abordé ce sujet des partages ici et  … ET POURTANT il y a bien encore des « zones floues » me semble-t-il ….. J’ai donc essayé de reprendre le sujet avec quelques modifications pour voir si le chemin serait plus aisé , plus efficace aussi .

S’interroger sur le type de partage : que recherche-t-on exactement ?

2 possibilités ( on pourra revoir la carte mentale qui « résume » ces situations de partage ici ) : on cherche :

  1. la valeur d’une part ?
  2. OU le nombre de parts ?

Encore faut-il avoir analysé l’énoncé , ce qui n’est pas si simple ……

Voici la procédure que j’avais essayé de mettre en place l’an dernier mais par manque de temps d’une part, et comme ce n’était pas la procédure employée en classe d’autre part, je n’avais pas insisté .On peut la retrouver dans l’article : un problème résolu « trouver la valeur d’une part » .

Cette année, il y a une démarche « écrite » pour annoncer ce que l’on cherche et ce que l’on va calculer pour y arriver AVANT d’attaquer ses calculs . Ceci est très intéressant car :

  • on freine  l’impulsivité
  • on permet de « poser » par écrit AVANT de démarrer donc cela permet de se rassurer et de décharger le « niveau attentionnel » : tout est là , écrit et ne disparaîtra pas
  • on est alors en mesure de faire ses calculs et de revenir sur ce qu’on a écrit si on « se perd »
  • et finalement le travail par écrit en Maths (accompagné de la verbalisation de ce qu’il fait) aide Léo : il demande déjà pour la 6ème de « faire les maths à la main » ….( cela a d’ailleurs été sa volonté depuis le CE1)

Il me semble nécessaire de travailler « quotidiennement » cette démarche écrite de résolution de problèmes qui finalement lui permettra d’écrire sa propre « procédure » et de s’y tenir lors de la résolution de problème. [Une idée à ajouter dans notre programme d’expressions  jusqu’à la fin de l’année : 1 problème à résoudre par jour ]

Voici la fiche avec laquelle nous allons essayer de travailler pour analyser la situation de partage en associant les gestes (empruntés au livre de B.Gueritte L’enfant et le temps): le zoom avec les œillères pour aller chercher le 1 (reprise légèrement modifiée « trouver la valeur d’une part ») ici, on a tout sous les yeux , et on va mettre l’image suivante :sylvia300

ou la main qui prend les objets pour faire des tas,  des parts identiques , des sacs …. pour « trouver le nombre de parts » , un problème de « groupement » avec l’image suivante :sylvia298

Mais avant tout ,nous sommes repassés par  le « je connais le tout » symbolisé par une sorte de cercle où les mains sont attachées (geste) : c’est sur ce tout que l’on va travailler ( c’est ce tout que l’on va partager…..)

sylvia281

fiche à télécharger sous Word Dans les problèmes de partage fiche méthode

Des exemples sur des problèmes – types qui pourront servir de « modèle dans notre classeur de problèmes résolus »:

sylvia283sylvia282

et un peu plus compliqué puisqu’il faut d’abord trouver ce « fameux tout » avant de partager (problème à 2 étapes ) :

sylvia284

Après un premier essai avec Léo, voilà les problèmes résolus que nous conserverons dans notre classeur (à la place de ceux de l’an dernier) : ici quelques-uns en images (tous sont à télécharger sous Word ci-dessous : rappel : je me suis servie depuis l’an dernier pour le classeur de problèmes résolus du travail de Mallory et de sa présentation ici)

problèmes de nombre d’objets / partage : recherche de la valeur d’une part

sylvia291sylvia292

problèmes de prix / partage : recherche de la valeur d’une part

sylvia293sylvia294

problèmes de nombre d’objets / groupement : recherche du nombre de parts 

sylvia295sylvia296

problèmes de prix / groupement : recherche du nombre de parts 

sylvia297sylvia301

à télécharger sous Word P1 groupement, objets p1-partage-valeur-dune-part-objets1 P2 groupement, prix p2-partage-valeur-dune-part-prix1

 

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Un retour sur les problèmes de partage et groupements »

  1. Bonjour,
    je vous invite à aller regarder la méthode de Singapour pour la résolution de problèmes (somme, différence, multiplication et partage). Le système de barre permet de véritablement visualiser la situation et ce qui est demandé. Cela donne des résultats épatants avec mes élèves qui ont un handicap… Incroyable comment elle s’en sortent. Je peux vous conseiller d’aller sur le site de la librairie des écoles. Je peux aussi vous envoyer par mail un modèle de ce type de schéma.
    Bien à vous
    Marc Meert

    J'aime

    • Bonsoir Marc et merci pour votre commentaire . J’ai les 3 niveaux du CP au CE2 des ouvrages de Singapour (actuellement égaré celui du CE2 !) .Au départ je n’avais pas utilisé les « schémas » car c’était plutôt « perturbant » pour Léo , comme une info supplémentaire à traiter . Mais je veux bien un modèle de ce type de schéma pour le « réétudier » . Je vous envoie un mail perso .

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s