L’écolier, un CD pour petites et grandes oreilles

IMG_5118 L’écolier de Fabrice Devesa, illustration Marie-Pierre Emorine

L’écolier c’est le CD que nous écoutons en boucle depuis quelques temps, surtout pendant nos trajets en voiture. Pas plus tard que ce matin, mini fantadys (3 ans 1/2) me disait encore « elles sont trop belles tes chansons maman ».dans-une-de-ses-chansons-fabrice-devesa-rend-un-bel-hommage-a-un-courageux-petit-bonhomme-maxence-gravement-malade-photo-dr

Alors ce ne sont pas mes chansons mais bien celles de Fabrice Devesa, un poète à la voix douce et au visage angélique. Il parcourt les villes et villages de France, de Suisse mais aussi du Québec pour partager son monde merveilleux. Et comme pour lui, « la vie n’a de sens…que lorsqu’elle est partagée », avec la sortie de son CD L’écolier, « désormais, ces chansons vont pouvoir voyager, j’espère qu’elles vous plairont » nous dit-il. Oui je confirme, elles nous plaisent vos chansons !

Le CD L’écolier est composé de 16 chansons , « des chansons pour toutes les oreilles qui ont pour thème : l’école, le temps qui passe, la laïcité, le vivre-ensemble mais également l’amour des êtres chers » comme l’explique Fabrice. Les chansons préférées de mini fantadys sont celles où l’on entend les enfants de la chorale du conservatoire de Saint-Etienne. Quant à moi, j’écoute les paroles, tantôt joyeuses tantôt tristes, elles sont authentiques et tout le monde s’y retrouve.

On adore également les illustrations de Marie-Pierre Emorine (vous savez mon illustratrice préférée) sur le livret des paroles :

IMG_5119 IMG_5120 IMG_5121

Mais qui est vraiment ce conteur-auteur-compositeur-interprète (oui tout ça !) ?

Venez découvrir Fabrice au travers de mon interview :

Fabrice Devesa, qui êtes-vous ?

Il est très difficile de dire qui l’on est mais, si vous parlez de mon métier, j’exerce la profession de conteur depuis plus de 10 ans et anime des ateliers autour du théâtre, du conte et de la poésie… J’ai aussi publié une dizaine de recueils (essentiellement des poèmes) et je viens de sortir un CD de chansons (j’en avais sorti un avec des amis, il y a déjà quelques années mais en amateur) Sinon, avant tout, je suis marié et père de deux petites filles que j’adore: Mathilde qui a 5 ans et Chloé qui en a 3. Comme je le dis souvent à mes amis: je suis conteur en intermittence et papa a plein temps…

Est-ce que votre métier est la concrétisation d’un rêve d’enfant ?

Oui, j’ai toujours rêvé d’exercer le métier que je fais aujourd’hui. C’est un travail mais surtout une passion! A 7 ans déjà, je disais à mes parents que « plus tard, je serai troubadour et ferai rêver les gens en leur racontant des histoires »… Cela les faisait sourire! Quand à l’adolescence, je leur ai redis la même chose, ils ont commencé à s’inquiéter puis, plus tard, je pense qu’ils ont été assez fiers de voir que je m’étais accroché à mon rêve et que j’avais réussi à le concrétiser. Maintenant, je dois tout faire pour vivre cette passion le plus longtemps possible. Ce qui n’est pas toujours évident, surtout par les temps qui courent!

Dans votre CD L’Ecolier, on retrouve un peu  de vous, de votre intimité, est-ce là que vous puisez votre inspiration ?

Je suis l’auteur, le compositeur et l’interpréte du CD « L’écolier » donc il y a forcément beaucoup de moi dans ce CD. Chaque artiste, je crois, puise son inspiration dans son vécu. Je ne parle pas des artisans du verbe ou de la peinture, même si il y en a de très bons. Je pense aux poètes, aux peintres, aux romanciers, aux sculpteurs et à beaucoup d’autres qui batissent leurs oeuvres avec ce qu’ils sont et ce qu’ils ont envie de dire aux personnes qui les entourent. Ils apportent leurs regards, leurs cris ou leurs chants d’amour… (Leurs cris pouvant également être des chants d’amour!) Leurs oeuvres sont toujours des messages!

En parlant de message, quel est celui que vous souhaitez transmettre aux enfants et aux parents qui écoutent vos chansons ?

J’aimerais apporter un message d’amour universel, un regard apaisant sur les êtres et sur la vie… une sagesse que l’on peut retrouver dans les contes… J’aimerais apporter un message de bonheur à ceux qui m’écoutent, un espoir… Il y a, je pense, dans mes chansons un mélange de fragilité et de force: la fragilité de nos existences (nous sommes bien peu de choses… J’ai perdu mon père que j’adorais et j’ai eu ensuite beaucoup de problèmes de santé qui m’ont fait penser que j’allais peut-être l’accompagner dans l’au-delà) mais aussi la force de l’amour qui peut transcender le temps et la mort. Quel est le vrai sens de la vie si ce n’est celui d’essayer de partager avec les autres ce que nous avons de meilleur en nous (l’amour que nous pouvons avoir pour les gens et pour la vie)… En écrivant mes chansons, j’ai souhaité que ce CD soit avant tout un hymne à la vie, tout en n’oubliant pas toutes les épreuves que cette vie nous fait parfois subir. La première fois que j’ai eu l’idée de faire ce CD, c’était il y a 4 ans, quand j’ai conté pour des enfants qui étaient en fin de vie. Ce qui m’a le plus frappé, lorsque j’étais avec ces enfants, c’est le bonheur qui illuminait leurs visages pendant que je leur contais des histoires, alors que la plupart d’entre eux savaient qu’ils étaient condamnés à mourir quelques semaines plus tard. Ce moment que nous avons partagés ensemble semblait hors du temps. Les sourires de ces enfants semblaient défier la mort. C’était incroyable! Je me sentais tout petit devant le courage de ces enfants qui, je le savais, profiteraient de la vie jusqu’à leurs derniers instants.

L’une de vos chansons s’appelle Maxence, pouvez-vous nous en dire plus ?

Maxence est un garçon âgé de 9 ans qui est atteint de la maladie d’Hirschsprung (une maladie rare du gros intestin) et d’une myopathie évolutive. J’ai rencontré Maxence ainsi que sa famille, il y a plusieurs années et j’ai organisé plusieurs spectacles au profit de l’association « Vole papillon d’amour » que son papa et sa maman ont créée pour aider Maxence dans son quotidien. Un jour, à travers l’un de mes spectacles, j’ai souhaité rendre hommage au courage dont font preuve Maxence et sa famille et j’ai écrit cette chanson intitulée: « Maxence ». Je continue de soutenir cette association à qui j’ai déjà reversé une partie des bénéfices du CD « L’écolier ».

Vous travaillez principalement auprès d’enfants, que vous apporte le contact avec le public jeunesse ?

Les enfants m’apprennent à toujours m’émerveiller devant les choses les plus simples de la vie. Ils m’apportent beaucoup de bonheur. j’aime être avec eux car ils sont vrais, entiers, et très directs. J’interviens aussi bien dans les crêches que dans les collèges. Ce qui est très amusant dans les crêches, ce sont les enfants qui viennent près de moi quand je leur chante une chanson qui leur plait et qui s’en vont quand la chanson ne leur plait pas pour revenir vers moi à la fin de la chanson. Je commence à écrire quelques anecdotes sur les réactions des enfants qui, quelques fois, me bouleversent. Je me souviens par exemple d’une petite fille qui devait avoir 3 ans et qui, un jour, au milieu d’un de mes spectacles, devant près de 200 personnes, est montée sur la scène pour me réclamer un baiser. C’était magique! Chez les plus grands, c’est drôle de voir de grands gaillards venir vers moi après le spectacle et me demander si l’histoire que je viens de conter s’est réellement passée. J‘aurai beaucoup d’anecdotes à vous confier mais une page ne suffirait pas. J’adore les enfants et ils me le rendent bien!

Comment se déroule une séance de conte avec Fabrice Devesa ?

Tout dépend si c’est un atelier ou un spectacle mais que ce soit l’un ou l’autre, j’aime faire participer les enfants. Pour un spectacle, je choisi des contes assez courts pour que les enfants ne perdent jamais le fil des histoires et, entre les contes, je chante quelques chansons… Les spectacles durent entre 45 et 60 minutes. Pour les ateliers, il m’est difficile de vous présenter une séance type car tout dépend de l’âge des enfants, de ce qu’ils souhaitent faire par rapport aux demandes des enseignants, du sujet et de la forme que nous abordons (le théâtre, le conte et la poésie).

Quel est votre actualité ?

En ce moment, je travaille sur les arrangements de mon deuxième CD (le premier ayant bien marché, je commence à rentrer dans mes frais et peux continuer l’aventure). J’organise un concours de dessins pour les enfants sur le thème de « L’écolier » (pour continuer de promouvoir le CD « L’écolier ») qui aura lieu à la prochaine rentrée scolaire. Je propose mes spectacles aux mairies et aux médiathèques et, surtout, je vais prendre quelques jours de vacances pour m’occuper de ma femme et de mes enfants…

Vous l’aurez compris, Fabrice, c’est un conteur au grand coeur. D’ailleurs une partie des recettes du CD « L’écolier » est directement reversée à l’association « Vole papillon d’amour » qui a été créée pour aider Maxence dans son quotidien.

Pour découvrir le CD « L’écolier », vous pouvez le retrouver sur la plateforme musicale CD1D ici, chez tous les disquaires ou encore le commander directement en envoyant un chèque de 15 euros (frais de port inclus) à :
fabrice

Et pour découvrir totalement l’univers de Fabrice, allez faire un tour sur son site internet ici et sa page Facebook.

Et en bonus un extrait vidéo du CD « L’écolier » et de l’un de ses spectacles :

Advertisements
Ce contenu a été publié dans Livres par nannymel_special_mother. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos nannymel_special_mother

1 maman, 2 blogs, 3 enfants ! Fantadys est un blog pour venir en aide à toutes personnes en lien avec des enfants dys (apprendre autrement via le mind-mapping, le jeu...) et Ma Vie de Special Mother est un blog sur ma vie de maman, axé sur la maternité, la petite enfance, l'éducation bienveillante et positive.

5 réflexions au sujet de « L’écolier, un CD pour petites et grandes oreilles »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s