à la recherche des compléments d’objets ….à partir d’une première analyse de phrase

Léo est rentré de l’école avec ce nouveau mot : on a appris les COD …il y a aussi les COI …. et même si cela manquait de clarté il avait une soif d’en découdre avec eux !!!!

  • J’ai donc sorti ma petite chenille (trouvée sur le net ici) et nous avons commencé par dire des phrases les plus courtes possibles ( Léo plonge, il mange ….) et en avons conclu qu’elles se composaient d’un verbe (conjugué) et d’un sujet (trouvé avec le fameux qui est-ce qui ? ).

P1050847

  • Puis on a agrandi ces phrases : Il mange des frites. Léo apporte des fleurs à sa maman ….. et donné le terme de complément  : Il y avait donc 2 sortes de phrases celles avec complément(s) et celles sans complément.

P1050848

  • On a ensuite pris des phrases écrites et on a cherché s’il y avait des compléments ou non MAIS avec toujours la même procédure (en ayant sous les yeux la chenille, ceci étant provisoire mais permet de matérialiser la phrase)
  1. je cherche le Verbe
  2. je cherche le Sujet ( avec la question qui est-ce qui ?)
  3. ce qu’il reste ce sont des compléments.
  • Léo a ensuite (à l’aide de la leçon copiée en classe) préparé une carte mentale sur un tableau blanc en respectant la procédure. Voilà ce qu’il en est ressorti (j’ai repris sur papier ce qu’il avait fait car tableau effacé !).De sa leçon , Léo a pu donner le nom de ce complément : COD ( C d’objet Direct qui est directement écrit à côté du verbe) et écrire la question qui permet de le trouver (quoi ? qui ?)

img840img841

  • A partir de ce schéma , nous avons abordé le COI (C d’objet Indirect qui n’est pas directement écrit à côté du verbe puisqu’il commence par une préposition comme à, de, ….. On a bien regardé cette « partie » de la chenille qui répond à la question           à qui ? ou à quoi ? de qui ? de quoi ?..

img842

P1050849

  • Au bout des branches Léo a placé l’élément de la chenille correspondant et a souhaité qu’ils apparaissent dans la carte mentale (nous les avons posés avec des aimants sur son tableau )
  • puis, à sa demande, il a fait un exercice de CM1 et un de CM2 sur les COD et COI (tout en utilisant sa procédure en 3 étapes) exercices parfaitement réalisés (avec la présence de la chenille sur son plan incliné à portée de main (ou d’ yeux !)
  • et là, en regardant le texte qui se trouvait au-dessus de l’exercice, il a vu le terme de COS (C d’objet Second) qu’il a fallu ajouter à son vocabulaire et cela s’est passé tout naturellement (nom donné lorsqu’il y a 2 compléments d’objets , au 2ème). Quelle joie dans les yeux de Léo de faire du travail de CM2 …et de le réussir !
  • Nous sommes donc revenus sur la carte et avons ajouté une 3ème branche dans les compléments d’objet, le COS.

img843

à suivre ….. lorsque les compléments circonstanciels seront abordés en classe ….. pour l’instant , nous en avons parlé sans préciser leur nom : ce sont les feuilles que la chenille ira chercher pour « grandir » et qui nous disent où ? quand ? ou comment ?

C’est donc une carte qui se construit petit à petit , Léo ayant pour particularité le besoin d’avoir une vue d’ensemble du sujet pour en comprendre les différents « étages » ….et cela me paraît être ( ou devenir ? ) une constante dans sa façon d’aborder les apprentissages ( je dirais même mieux : j’en suis persuadée depuis longtemps déjà !)

Voici la carte mentale que l’on va utiliser pour apprendre la leçon ( on verra quels détails supplémentaires seront nécessaires à ce moment-là ) Attention : elle est très incomplète! ( nous ne la mettrons donc pas pour l’instant dans la page « cartes de grammaire » ) Un nouvel article décrira son utilisation ainsi que la suite donnée ……à suivre

dans la phraseF

  •  Aujourd’hui, pour retravailler sur ces notions de complément d’objet, nous avons ajouté dans la carte les questions pour trouver les COD ou COI et entouré les prépositions qui introduisent les COI ( à, de, pour sont celles que nous avons repérées dans des exemples ).
  • Nous avons toujours suivi la même procédure en 3 étapes , un outil très important pour Léo : cela lui permet de donner du sens à ce qu’il cherche même si parfois il trouve immédiatement le COS (son préféré!) , je l' »oblige » à respecter son ordre de recherche pour bien l' »automatiser » et aussi pour « canaliser » son impulsivité . On s’en passera ….quand ce sera le moment !!! ( Il accepte volontiers d’ailleurs puisqu’il est en réussite 100% malgré une grande rapidité! ).
  • Pour l’instant pas de travail sur les compléments circonstanciels ( gardons en tête ce  » à  » qui va aussi introduire le complément circonstanciel de lieu …. à nous de trouver le truc mais il aura bien une idée !)

Voici donc la 1ère modification de la carte ….en attendant la suite…

dans la phrase2F

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « à la recherche des compléments d’objets ….à partir d’une première analyse de phrase »

    • Le plan incliné a plusieurs utilités : poser un livre pour avoir une lecture « verticale », poser l’ordi il sera un peu surélevé , pour écrire aussi (comme les bureaux autrefois qui étaient inclinés ou maintenant mais très peu d’écoles en sont pourvues.). Ici c’est plutôt un porte-livre que j’ai utilisé (comme on a dans la cuisine pour mettre le livre de recettes par exemple). A mon avis, il est très utile pour la lecture et pour écrire mais Léo aime bien mettre un classeur sous sa feuille pour écrire ( c’est ce que font les CM2!). Bon week end également.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s