Des livres enfants pour comprendre, accepter, être compris

Dyspraxie, dyslexie, dysphasie…il existe une multitude de « dys », une multitude d’occasions de se sentir mal et mal compris, des situations difficiles à supporter pour les enfants.
Les livres sont souvent là pour les aider car le plus souvent ils s’identifient au personnage de l’histoire ou cela leur permet de mettre des mots sur leurs maux.
Voici une sélection de livres :
Dyspraxie
et encore à l'envers Et encore à l’envers

Tout le monde connaît le roi Dagobert et sa culotte à l’envers. Mais saviez-vous que cette culotte était bien le cadet de ses soucis ? Tout ce que les autres enfants font si facilement (s’habiller, écrire, trouver son chemin) lui demandent beaucoup d’efforts. Heureusement Sintéloi va lui apporter la meilleure des potions : la méthode ! Avec humour ce livre vient nous sensibiliser sur les difficultés des enfants ayant des troubles de la coordination.

max est maladroit Max est maladroit

Cette histoire de  » Max et Lili  » parle de la maladresse… Max fait tout de travers et ses copains ne veulent plus de lui pour construire la cabane. Il est tout triste jusqu’à ce que son grand cousin arrive. Un petit livre pour ne plus avoir peur de rater, pour retrouver plaisir et confiance en soi, en prenant son temps.

gros sur la tomate Gros sur la tomate

Bob est un petit garçon qui déforme tout, mélange tout, confond tout : les chiffres, les lettres, les mots, les idées… À l’école, il réinterprète à sa façon les énoncés des exercices et collectionne les blâmes. Heureusement, il y a aussi les 1 001 petites choses que Bob adore : mimer les rêves du bon gros géant de Roald Dahl, sauter à l’élastique avec Anna, imiter la directrice en roulant des yeux terrifiants… Et surtout, quoi qu’il arrive, Bob peut compter sur sa maman pour l’aider à tout remettre d’aplomb…

Dysphasie

victoires de gregoire Les victoires de Grégoire

La communication n’est pas toujours aisée avec Grégoire… Heureusement, ses camarades de classe l’aident beaucoup, son institutrice adapte certaines activités à son trouble du langage, et une orthophoniste lui fait faire des jeux pour l’aider à mieux parler. Une histoire amusante et réaliste qui permettra d’aborder facilement le sujet de la dysphasie avec les jeunes enfants. En fin d’ouvrage, une note informative est donnée pour les parents et les éducateurs.
Dyslexie

le tiroir coincé Le tiroir coincé

Pourquoi ai-je des difficultés pour apprendre à lire et à écrire alors que la majorité de mes camarades de classe n’en ont pas ? Suis-je gogol et pas tout à fait normal ? Voici les questions que se pose l’élève dyslexique. S’il est difficile de répondre à la première question, il est par contre important de le rassurer sur sa normalité et de l’informer sur l’essentiel des difficultés de son trouble spécifique d’apprentissage. Comment l’homme fonctionne-t-il pour lire, écrire et mémoriser ? Comment ces fonctions peuvent-elles un peu  » déraper  » et poser des difficultés à l’élève dyslexique ? Nous devons ces explications à l’enfant dyslexique. En effet, elles vont lui faire comprendre le bien fondé de sa rééducation – orthophonique ou orthopédagogique – et de l’aide qui lui est apportée par l’école et par ses parents… Le tiroir coincé lu par l’enseignante à toute la classe permet une réelle  » intégration  » de l’élève dyslexique et évitera que celui-ci ne devienne la risée de ses camarades. Cet ouvrage fait également découvrir à l’élève dyslexique qu’il n’est pas bête, qu’il doit utiliser son intelligence non seulement pour contourner et surmonter ses difficultés mais aussi pour embellir sa vie.

les mots du ventre Les mots du ventre

La dyslexie expliquée aux enfants. En classe, madame Isabelle passe près de moi, s’arrête et me dit : « Nicolas, ce n’est pas le mot qui est écrit au tableau ». J’efface très vite. Je tourne la page et je recommence. Je ne comprends pas ce qui est écrit. J’essuie une larme avec mon gilet. Les autres élèves ont l’air d’avoir compris. Moi, les lettres s’embrouillent dans ma tête et je ne réussis pas à
former des mots. Et tout ça, ça me donne des maux de ventre.

luis le cow boy Luis le cow-boy

Luis est un bouvier comme les autres, avec un cheval, un chapeau et des bottes en cuir. Mais l’ennui pour lui, c’est que les mots se mélangent dans sa tête. Quoi qu’il fasse et où qu’il aille, lorsqu’il ouvre la bouche, les mots qui sortent ne sont pas justes et ses interlocuteurs n’en peuvent plus de rire. « Je veux nouer de la guitare avec vous. » « Il faut de nouvelles selles pour les chapeaux » « Je peux essayer ton lasso pour attraper les haches ? »

lenfant qui naimait pas les livres L’enfant qui n’aimait pas les livres

Jérôme n’aime pas les livres. Il préfère les petites voitures et les jeux de construction. Et il ne veut pas aller à l’école, car à l’école, on apprend à lire. Mais un jour le grand-père de Jérôme lui présente le Grand Détective. Ce personnage mystérieux offre un cahier à Jérôme. Or, ce cahier contient un secret…

Troubles de l’attention

hou hou simon Hou ! Hou ! Simon !

Avant de savoir que j avais un trouble d attention, je ne me trouvais pas bon. Maintenant, je sais que je suis très intelligent et que j ai du talent. Mon cerveau à moi a des difficultés à se concentrer sur une seule chose à la fois. C est un peu comme avoir dans la tête… des petits papillons.

51CElrqeNLL._ Mon cerveau a besoin de lunettes

Ponctué de données instructives et de trucs efficaces, le journal imaginaire de Tom permet aux jeunes, aux parents et aux intervenants d’apprivoiser le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. Amusant et imaginatif, Mon cerveau a besoin de lunettes est un livre indispensable pour mieux comprendre cette réalité, qui n’a rien d’imaginaire !

Hypersensibilité

trop de stiumli Trop de stimuli pour Alexis

Alexis réagit de façon démesurée à certaines stimulations – telles que des bruits de fond ou un vêtement inconfortable – qui n’ont pourtant aucun effet sur ses amis. Serait-il hyperactif ? Pas du tout ! C’est un enfant hypersensible, c’est-à-dire qu’il perçoit certains stimuli de façon beaucoup plus intense que la majorité des gens. Dans le volet explicatif, la spécialiste Sonya Côté, ergothérapeute, décrit les caractéristiques de l’hypersensibilité et fournit un large éventail d’outils permettant à l’enfant hypersensible de vivre son quotidien normalement.

Retrouvez également une sélection de livre pour parler de la différence sur le site de Hop’Toys ici.

Advertisements
Ce contenu a été publié dans Livres par nannymel_special_mother. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos nannymel_special_mother

1 maman, 2 blogs, 3 enfants ! Fantadys est un blog pour venir en aide à toutes personnes en lien avec des enfants dys (apprendre autrement via le mind-mapping, le jeu...) et Ma Vie de Special Mother est un blog sur ma vie de maman, axé sur la maternité, la petite enfance, l'éducation bienveillante et positive.

6 réflexions au sujet de « Des livres enfants pour comprendre, accepter, être compris »

  1. Ping : Dyslexie....et sa famille | Pearltrees

  2. Ping : Dys | Pearltrees

  3. Ping : Revue de presse du 25 mai 2014 - M.M Blog – Materner avec un grand Aime

  4. Ping : Blog psycho | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s