Les 10 ans de DMF Conférence de Mr Alzina : Le handicap en Amérique du Nord, 24/09

Mr Alzina est IEN ASH. Il a passé 3 ans en Amérique du Nord .Il nous a parlé du handicap en Amérique du Nord, y compris au Québec.

download

Philosophie de l’éducation en Amérique du Nord

  1. objectifs pédagogiques similaires à ceux de la France
  2. Dans la société anglo-saxonne, la place du handicap : un regard plus inclusif
  3. l’école américaine s’est construite avec la société , l’école française plutôt contre la société
  4. une organisation scolaire différente : pas de maternelle avant 5 ans, les CM2 sont dans le collège avec leur enseignant, idem pour les 3ème, moins de vacances, 5 jours de classes identiques/semaine, école adaptée au système économique
  5. une communauté scolaire importante : école ouverte, parents présents et intégrés, pas de conflit école/parents
  6. équipe pédagogique très disponible, très bonne collaboration
  7. particularités sociales et fonctionnelles : des idées innovantes, confiance et respect, école : espace de progrès et de plaisir

Pour les élèves à besoins particuliers

  • attitude des enseignants : recherche du bien-être des enfants, formation plus psy que didactique
  • rapport aux difficultés scolaires : aide spécialisée, autonomie des établissements, liberté dans la réorganisation des programmes
  • politique des talents : on s’appuie sur ce qui valorise un enfant
  • évaluation positive : explication donnée aux parents 4 points positifs avant d’annoncer un point négatif
  • les aides spécialisées : Special Needs Assistant et Disabilities assistant ( comme en France le RASED, maîtres E et D), quelques établissements spécialisés
  • un travail d’équipe ( très engagée, nombreuses réunions)
  • une grande communication avec l’extérieur, les parents

Après ces constats, sur quoi peut-on travailler en France? 4 points d’ancrage :

  1. Mise en évidence des « freins à l’inclusion » en France
  2. prendre en exemple les démarches d’accueil : recherche du plaisir, des profs « acteurs de théâtre » qui cherchent à accrocher les enfants, recherche de ce qui peut valoriser l’enfant
  3. des démarches innovantes et réactives : autonomie donnée aux écoles, disponibilité des enseignants : oser essayer des choses pour trouver des solutions
  4. augmenter l’ouverture à la communication : donner à voir, partager des objectifs et des valeurs

Petite remarque personnelle : un résumé en 2 mots : en France : fight (combat, parcours du combattant), en Amérique du Nord : pleasure (bien-être, confiance, discussion positive) mais peut être est-ce seulement dans un continent pas encore découvert où les mots  confiance, estime de soi, acteur, communication, écoute , pédagogie positive …. seraient les points forts sur lesquels on s’appuierait …

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s