Les 10 ans de DMF Conférence du Pr Fayol du 21/09 : L’acquisition du nombre

ou « Des difficultés de calcul à la(les) dyscalculie(s) »

Nous avons assisté à cette conférence mais avons « perdu pied »  ce qui rend impossible un compte-rendu .Voilà, en résumé, ce qui nous a semblé important, ce que nous avons retenu.

 1.    Comment passe-t-on du terme « difficulté » à celui de « trouble » ?

  • Tout le monde apprend
  • tout le monde rencontre des difficultés et les surmonte  le plus souvent
  • si les difficultés ont du mal à être surmontées voire ne sont pas surmontées, on parle de trouble d’apprentissage

2.·      Grande difficulté de diagnostic de( ou des) dyscalculie(s) car les troubles peuvent être liés :

  •  au domaine arithmétique seul
  •   à d’autres atteintes : langage, motricité, attention, mémoire, vitesse, visuo-spatial.        

Dans ce cas, le problème se pose autrement et il faut intervenir en amont sur ces capacités.

·         La question est alors : Peut-on intervenir sur les capacités cognitives pour modifier la trajectoire d’apprentissage de l’arithmétique ?

L’école peut intervenir sur les champs disciplinaires mais c’est le rôle des spécialistes (ergo, orthophoniste, psychomot? neuropsy …) d’intervenir sur les capacités cognitives.

·       3.  Quelques statistiques sur les troubles du calcul  à méditer :

  •  Beaucoup d’enfants diagnostiqués comme présentant un trouble du calcul  présentent aussi d’autres troubles.
  • 50 à 60 % présentent des troubles de la lecture
  • 25% auraient aussi des troubles de l’attention
  • des troubles visuo-spatiaux
  •  des faibles capacités en mémoire de travail

           MAIS les troubles isolés de l’arithmétique représentent uniquement 3 à 4%

        Pour affiner le diagnostic , il existe des instruments d’évaluation :

l’épreuve générale de WISC,    K-ABC, UDN2                                                     –

                      –  NUMERICAL

                      – TEDI-MATH

                       – ZAREKI

·         Quelques aides pour intervenir :

          Travailler avec des dispositifs de type « jeu de l’oie » ou « jeu de petits chevaux »

          Utiliser les doigts, le boulier

          La course aux nombres et l’attrape-nombres ( jeux gratuits en ligne)

          Astuce pour le dénombrement : il est préférable de demander à un enfant de « donner » une quantité que de la « compter ».

En conclusion, nous avons retenu que les troubles du calcul ne se ramenant pas à un trouble unique et homogène, il faut donc posséder un diagnostic très précis pour mettre en place les bonnes modalités d’intervention .

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les 10 ans de DMF Conférence du Pr Fayol du 21/09 : L’acquisition du nombre »

  1. Ping : Mathématique Dyscalculie | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s