Les expansions du Nom

Les expansions du Nom ?????  Quand utilisera-t-on des termes plus clairs, plus concrets en grammaire ….. Quand prendra-t-on aussi le temps d’expliquer à quoi ça sert ?

Quelques problèmes que nous avons rencontrés :

  • définir le Nom noyau ( le chef du groupe) dans des phrases contenant des GN du type les yeux du crocodile : pour Léo , on parle du crocodile donc c’est lui le chef du GN
  • pour agrandir un GN ( exemple le loup) , Léo a tendance à faire une phrase : Le loup a attrapé sa proie
  • le nom de deux de ces expansions : complément du Nom qui commence par une préposition, proposition relative qui commence par un pronom relatif (préposition / proposition : termes proches ….)

Il me semble nécessaire de manipuler particulièrement le complément du Nom et la proposition relative  tout en trouvant une façon de repérer tout de suite le NOM qui va être complété.

Par exemple agrandir un GN de chacune de ces 2 façons ( sachant que celle de l’adjectif est bien acquise) :

  1. le loup de Sibérie , de la cabane, à la belle fourrure grise …..le loup qui était affamé, que le trappeur avait attrapé
  2. les chaussures de foot , de marche …… les chaussures que j’ai achetées …..

Reprise de la leçon en carte mentale

Avec le cahier sous les yeux , on a préparé une carte sur le tableau blanc avec 3 branches .Voilà ce que cela a donné en photos :

IMG_1739 IMG_1740 IMG_1746

puis la carte réalisée avec le logiciel :

compléter le Nom F

Il ne nous reste plus qu’à fabriquer des étiquettes comportant des GN agrandis de différentes façons , à les observer, à les trier, puis à en inventer (librement, puis en suivant une consigne afin de poursuivre le travail sur la flexibilité mentale). Voici un exemple de quelques étiquettes à classer, décortiquer…… pour finalement écrire des phrases, les enrichir, les embellir, donner des compléments d’informations, des précisions ….. :

img154

Publicités

7 réflexions au sujet de « Les expansions du Nom »

  1. Bonsoir,
    Je suis enseignante de CE2- CM1 et je suis bien d’accord avec vous … Quel est l’intérêt d’utiliser ces termes « expansions du nom », qui ne font aucun sens pour les enfants et… qu’on ne trouve d’ailleurs plus dans les leçons des manuels récents. Assez de vocabulaire essentiel à retenir entre préposition, proposition subordonnée (terme parfois enlevé dans certaines consignes) relative, etc…
    Pour ma part, quand on commence à chercher le nom « noyau », on fait le rapprochement avec le noyau du fruit et le fruit lui -même qui peut être différent: il peut y avoir 10 noyaux d’abricot mais les fruits seront différents, il y en aura des gros, des petits, des orangés, des verts, des à peau duveteuse, d’autre ridée, etc… Plein de façon d’habiller le noyau pour le rendre différent des autres… Et je prépare longtemps à l’avance le terrain au travers de nos lectures en faisant travailler sur ces mots ou groupes de mots qui donnent des précisions sur tel ou tel nom,. Je les encourage par le questionnement à enrichir les noms de leurs productions d’écrits. Sinon ces leçons ne font pas sens et pour la plupart des enfants , les leçons de grammaire « ne serviraient à rien ».
    Pour ceux qui se trompent (erreur classique) dans par exemple les GN du type: « la petite fille » et qui écrivent que « petite » est le nom car ils ont repéré « la ». On réfléchit en termes de « de qui ou quoi parle-t-on? Si tu devais le dessiner, que dessinerais-tu sur ta feuille, que verrait-on? ». Cela les aide au départ dans la mesure où on ne propose pas à ce stade de noms abstraits qui ne se « dessineraient » pas.
    Pour la suite, nous procédons par carte mentale avec des étiquettes de tailles différentes (petite étiquette pour l’adjectif car ce n’est qu’un seul mot, étiquettes plus grandes pour CDN et prop. sub. rel. et ces deux étiquettes ont un cercle au début (couleurs différentes et qui correspondent au code utilisé dans la classe pour la nature des mots) qui correspond à la présence indispensable de la préposition et du pronom relatif. Ces étiquettes peuvent toutes être supprimées dans la phrase (bémol apporté en CM1 avec les adjectifs attributs): on perd en détails, en précisions, mais la phrase reste correcte (cette vérification aide surtout les élèves pour les propositions subordonnées relatives qu’ils ‘n’arrêtent » pas toujours au bon endroit).
    Voilà mes « petits trucs » mais que j’ai améliorés au fil du temps et qui font leurs preuves, y compris chez des enfants en difficultés ou dys.

    J'aime

    • Merci beaucoup pour cette longue réflexion que j’ai lue avec beaucoup d’intérêt. Tous vos « petits trucs » permettent à tous vos élèves (et donc à ceux qui fonctionnent différemment) de s’y retrouver en mettant du sens à leurs apprentissages, de se repérer grâce à des « images mentales » (j’aime bien celle du nom noyau!) . J’avais comme vous aussi remarqué ce problème de l’arrêt de la proposition relative chez Léo et c’est aussi pour cette raison qu’on va insister sur le repérage du nom « noyau » et de ce qui le complète. Finalement on a bien besoin de « petits trucs » pour repenser la pédagogie …. et cela est utile pour tous les élèves car on leur demande de réfléchir davantage et/ou différemment … à bientôt pour d’autres réflexions !

      J'aime

      • Merci beaucoup pour votre réponse, je vais de ce pas regarder. Et encore un immense merci pour vos carte sur les carolingiens, mérovingiens……nous sommes en plein dedans et elles sont plus qu’utiles à mon bonhomme! Bonne journée

        J'aime

  2. Connaissez-vous le livre de Roberte Dupas, « Contes de grammaire »? il est assez bien fait (peu-être un peu trop chargé pour un dyspraxique), mais il a le mérite de revisiter la grammaire par le sens.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s