Chez Tom Pousse : 100 idées pour aider les élèves dyspraxiques

Voici un ouvrage paru chez Tom Pousse, que nous venons de lire et, comme le dit son titre, il nous a encore donné des pistes pour aider les enfants dyspraxiques….

Les éditions  logotom Tom Pousse sont spécialisées « dans la publication d’ouvrages destinés à venir en aide aux élèves souffrant de troubles des apprentissages, Tom Pousse a pour vocation de fournir aux enseignants, aux parents et à tous ceux qui participent à l’éducation des enfants des ouvrages proposant des pratiques pédagogiques innovantes fondées sur des années d’expérience auprès des élèves en difficulté à l’École primaire. »

100 idées pour aider les élèves dyspraxiques

Ce livre est écrit par le docteur Amanda Kirbi ( professeur à l’Université de Newport) et Lynne Peters (pédagogue) .Il est découpé en 3 chapitres :

  • école maternelle
  • école primaire
  • école secondaire

L’association DMF a ajouté un dossier d’informations pratiques sur la dyspraxie en France à la fin de l’ouvrage.

Nous nous sommes concentrées sur la partie école primaire (une cinquantaine de pistes)  mais déjà une vingtaine d’idées sont inscrites à l’école maternelle …. à regarder donc en priorité surtout dans les domaines où l’enfant est en difficulté..

Voici quelques idées qui ont particulièrement retenu notre attention :

  1. l’emploi du temps, s’adapter au changement , s’organiser:
    nécessité de fournir un emploi du temps car l’enfant dyspraxique n’aime pas les imprévus, veut savoir à l’avance ce qui va se passer, le déroulement de sa journée.A la fin de chaque journée, on peut préparer la journée suivante.C’est un enfant qui a besoin en permanence d’être rassuré et un « petit » changement de notre point de vue a souvent une toute autre dimension pour lui. Nous avons mis en place un emploi du temps (de la classe) depuis 2 ans , le déroulement de la journée également, et Léo fait ses devoirs chaque jour avec son propre « programme » (en 1 je fais du foot, en 2 : orthographe les mots …… ) : cette petite liste de choses à faire lui permet de mieux gérer son temps .Actuellement, il nous semble nécessaire de remettre le time-timer en service pour fixer le début et la fin d’une activité …Encore une histoire de temps ….
  2. la boîte à outils d’écriture et de dessin : en lui présentant toute une gamme de feutres, crayons ergonomiques ou non , craies, gommes, règles … l’enfant pourra sélectionner les « outils » avec lesquels il arrive à écrire le mieux possible et avec le moins de fatigue possible .Pour nous, le stylo 4 couleurs, le stylo bille que l’on peut gommer, la règle avec picots anti-dérapants par exemple sont des outils qui ont été choisis par Léo au fur et à mesure.Bien sûr, le fameux stylo à encre fait toujours partie de ses envies (de grand, de comme les autres …) mais actuellement encore peu efficace même s’il en possède plusieurs !
  3. l’estime de soi : c’est vrai que là c’est un point très important qui est abordé et l’accent est mis sur la nécessité de valoriser les efforts, d’encourager de permettre « de gagner en estime de soi et en reconnaissance de la part des autres » : un gros travail à réaliser par l’enseignant mais n’oublions pas que c’est aussi une tâche , un défi que les parents doivent relever !Nous avons vécu aussi ce grand manque de confiance, ce sentiment du « je suis nul » et, même si cela semble aller mieux, il est nécessaire de rester vigilantsla fragilité est bien toujours là ….
  4. les cartes mentales : « apprendre une technique efficace pour apprendre à organiser leur pensée et à la mettre par écrit » c’est un des rôles de la carte mentale. C’est dans cette idée que j’ai pioché l’utilisation des post-it qui s’est avérée très intéressante dans la construction d’une carte mentale avec Léo : très pratique, simple, déplaçable, remplaçable bref très agréable à manipuler !

Bien entendu, d’autres thèmes sont abordés , sachant que tous ne correspondent pas forcément à un enfant donné, certains domaines étant parfois épargnés mais un grand nombre de sujets sont traités. Puis viennent les idées pour le collège, des années souvent difficiles … à lire donc qu’on soit enseignant ou parent pour trouver des pistes d’aide efficaces tout au long de la scolarité.

Advertisements

5 réflexions au sujet de « Chez Tom Pousse : 100 idées pour aider les élèves dyspraxiques »

  1. A tout hasard, vous n’auriez pas croisé sur le web un blog d’une maman dont son enfant est dysphasique. J’ai visité des blogs où l’on parle de la dysphasie, quelques petites astuces. MAis c’est tout.
    MErci
    bonne journée

    J'aime

  2. Bonjour,

    Je ne sais où est passé mon autre message. Pas grave! Les mystères de l’informatique!:)
    Merci pour l’info. et je vais me le procurer d’autant plus qu’il y a la partie collège / lycée. De plus, j’ai vu sur ce site qu’ils avaient aussi pour la dysphasie. J’espère que cela me sera utile, car parfois, je bloque un peu surtout quand ils abordent le second degré en littérature, figures de styles, analyse de texte et aussi « rédaction ».
    Merci encore et bonne journée

    J'aime

    • Ils ont toute une série sur les « 100 idées » , c’est vrai que cela donne des pistes d’aide et même , parfois , bien des symptômes se retrouvent chez les enfants dys …. Bonne journée à vous aussi !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s