Un essai de résumé sur un colloque traitant des fonctions exécutives : partie 1

J’ai eu la chance de pouvoir participer à un colloque ce samedi 5 avril à Chambéry :

S’organiser dans son travail et dans sa tête : Place  des fonctions exécutives dans les apprentissages de l’enfant

  • Des intervenants de très grande qualité se sont succédés dans un rythme soutenu et nous avons été bombardés d’informations toutes aussi importantes les unes que les autres.
  • Ce qui explique qu’un compte-rendu est quasi-impossible à faire ! Je vais essayer de donner mon point de vue sur ce que j’ai entendu, noté, photographié en sachant que ce ne sera que mon point de vue et que d’autres auront peut être compris les choses différemment. Je vous en parle en 2 parties, dans l’ordre où j’ai fait mon résumé (différent de l’ordre dans lequel ces interventions ont été présentées)
  1. Alain Pouhet , médecin MPR , Sessad Dys : Les fonctions exécutives : définition, développement normal et pathologique

Le docteur Pouhet a défini les fonctions exécutives, leur développement et les pathologies du syndrome dys-exécutif (des infos sur son site ici et video ici) .  Une intervention très intéressante , nous sommes en attente d’un pdf pour la résumer car beaucoup de détails J’ai noté les remarques suivantes :

– Ce qui est quasi-automatique  en permanence chez l’adulte (« en pilotage automatique ») ne l’est pas du tout chez l’enfant dys surtout en situation d’apprentissage

– L’enfant ne sait pas ce que c’est « faire attention »

Le diagnostic : éliminer un trouble global ( déficience intellectuelle /trouble spécifique autisme )/ symptômes graves et durables / signes caractéristiques incluant l’attention et la mémoire de travail. Ce diagnostic est important pour donner du sens aux associations de symptômes et pour faire des propositions réellement constructives

le TDA (H ou non ) est comme une forme particulière du syndrôme dysexécutif

– une réponse à une question d’un enseignant : pour aider les enfants : il faut expliquer leur trouble / faciliter l’attention (pas trop d’affichages) / planifier les tâches (aide de l’AVS qui balise les étapes d’un travail) /et  arrêter de penser que l’enfant fait exprès !

– une 2ème édition d’un ouvrage écrit avec M.Mazeau : Neuropsychologie et trouble des apprentissages (avril 2014)

     2.   Karine Guichardet , neuropsychologue, CHU de Grenoble : fonctions           exécutives chez l’enfant : quel bilan ?

  • Une carte mentale pour présenter  des batteries de tests sur les fonctions exécutives

des tests sur les fonctions exécutives

Remarque personnelle : je me suis interrogée sur la « validité » de certains tests d’inhibition notamment le test cogner/frapper (Nepsy) où l’on demande à l’enfant de cogner lorqu’on frappe, de frapper lorsque l’on cogne … ou bien celui où il faut dire carré quand on voit un cercle …. Bref a-t-on pensé à l’enfant qui s’interroge sur cette démarche, sur le pourquoi d’une telle gymnastique , sur ce qu’on attend réellement de lui  ? et va-t-on ensuite essayer de comprendre, de l’interroger sur sa démarche pour analyser son résultat ….

  • D’autres tests ( la FEE) sont en cours d’élaboration : ce sont des tests adaptés pour examiner les fonctions exécutives chez l’enfant d’âge scolaire ( planification verbale, flexibilité, épreuve de mise à jour verbale et visuo-spatiale, double tâche)

  3.  Fabien Laperrière, conseiller pédagogique ASH : La carte mentale : un outil au service de l’organisation des idées et des connaissances des élèves, adaptations pédagogiques, schéma heuristique

Une présentation très intéressante de l’utilisation des cartes mentales à l’école (mais là je suis 100% d’accord!), très claire par un enseignant dynamique et plein d’espoir sur cet outil au service des enfants qu’ils soient DYS ou non . Une petite synthèse …. en carte mentale bien sûr !

la carte mentale F.L.

partie 2 : à suivre  dans quelques jours ……

 

Advertisements

8 réflexions au sujet de « Un essai de résumé sur un colloque traitant des fonctions exécutives : partie 1 »

  1. Bonjour,
    Vous avez toujours une façon succincte d’expliquer. Ravie de vous suivre depuis le début , et surtout merci de tout vos partages.

    J'aime

    • Bonsoir et merci pour votre commentaire. J’essaie d’être claire au maximum et cela m’aide aussi pour démêler la situation toujours complexe de ces petits DYS. La neuroscience avance et on essaie de suivre ….. contente que cela puisse aussi aider d’autres personnes

      J'aime

  2. Merci pour ce partage. J’y étais également… des intervenants de qualité, une belle organisation… De la présentation des FE jusqu’au partage de la remédiation cognitive en passant par la GM et les C.H, beaucoup de cohérence… Beaucoup à prendre pour nos petits Dys ! Dès que j’ai mis mes notes au clair, en les enrichissant des vôtres et des PPT des intervenants, je vous les ferai parvenir si vous le souhaitez.

    J'aime

    • Bonjour, votre fils est sans doute suivi par des professionnels (orthophoniste, ergothérapeute, neuropsy ou psychologue …) .C’est vers eux qu’il faut vous tourner , qu’il vous explique son fonctionnement et que lui aussi soit aidé à comprendre sa façon de penser, de réfléchir … De la patience et du temps , à mon avis, sont ensuite une des clés de l’énigme alors courage et ayez confiance en lui

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s