Ma vie de « special mother » : Mon grand fantastique

Pendant que d’autres célèbrent l’amour aujourd’hui, nous célébrons l’amour à travers toi, Léo, mon grand fantastique. Aujourd’hui tu as 10 ans et voilà ce que je voulais te dire…..

On clique pour mettre la musique de fond et puis on lit le texte…

10 ans déjà ou seulement,

le temps passe tellement vite et tellement lentement à la fois,

parfois j’aimerais faire défiler les aiguilles du temps pour que ces années de galère soient derrière nous même si elles ne s’effaceront jamais de nos mémoires,

parfois j’aimerais remonter les aiguilles du temps pour pouvoir tout effacer et tout recommencer :

avoir une grossesse de rêve, t’accueillir dans mes bras chaleureux,

connaître l’odeur de ta peau à ta naissance, pouvoir te caresser, te sentir tout contre moi

aujourd’hui encore je souffre de ne pas pouvoir te toucher, te câliner,

séquelle de ce passé…

DSCN003 DSCN002

Tu étais tellement pressé, pressé de savoir ce que la vie avait prévu pour toi,

tu as dû te battre pour la vivre cette vie, pour voir à quoi elle ressemblerait,

et maintenant que tu es là, tu as compris que ta vie serait un éternel combat :

déjà 8 ans de combat pour nous faire comprendre que tu étais différent mais tout aussi intelligent, nous avons mis du temps à comprendre, trop de temps,

10 ans de lutte quotidienne contre ce corps qui ne veut pas obéir à ton cerveau, pourtant tu apprends à le feinter mais souvent il est plus fort que toi ! Alors tu es souvent désolé, tu nous répètes que tu ne fais pas exprès, que ce n’est pas de ta faute, nous le savons mais parfois nous oublions,

Nous oublions que tu es différent parce que nous voyons juste un petit garçon de 10 ans comme tous les autres :

un petit garçon heureux de vivre mais toujours autant pressé de grandir !

D’ailleurs si tu avais une baguette magique tu ferais en sorte que le temps avance plus vite car toi tu ne cesses d’avancer et souvent tu nous devances :

c’est toi qui nous donne cet élan nécessaire,

c’est toi qui nous donne cette force incroyable d’avancer et d’aller toujours plus loin

c’est toi notre guide dans ce combat,

c’est toi qui sait ce qu’il te faut et surtout ce qu’il ne te faut pas.

Il suffit de te regarder, de t’observer pour comprendre, mais peu de personnes prennent ce temps-là, pourtant nécessaire et indyspensable.

Prenons donc le temps de t’observer, de vivre à tes côtés au jour le jour,

Restons émerveillés par ton courage et ta volonté extraordinaire,

Ne cherchons pas à revenir sur le passé car il n’est pas jamais trop tard pour rattraper les années perdues, la souffrance peut s’adoucir, s’apaiser pour devenir une douce souffrance.

Ne cherche pas à aller trop vite, tu as le temps de grandir, crois-moi !

Profitons juste du moment présent ensemble et prenons le temps de nous aimer.

image (11)

Bon anniversaire mon Léo, mon grand fantastique, je t’aime de tout mon cœur !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Ma vie de « special mother » : Mon grand fantastique »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s