Mémorisation des mots en orthographe

Chaque semaine une liste de mots est à mémoriser en orthographe.

Léo n’a pas de difficulté pour cela, il retient très rapidement et c’est un travail qu’il aime.Il se base sur ce qu’il entend et ce qu’il connaît aussi (mais rarement sur une règle comme celle du s ou ss avec les voyelles – peut-être est-ce lié à ce problème spatial du s qui se trouve entre 2 voyelles ????? je n’ai pas encore trouvé ce qui le gêne dans l’application d’une règle, en fait c’est sans doute  la règle elle-même  car il ne fonctionne pas ainsi pour chercher dans sa tête comment écrire le mot !!!! )

Nous avons seulement conservé l’apprentissage en tapant les mots :

  • les uns sous les autres, même police arial 20 que dans les autres supports écrits
  • les syllabes sont de 2 couleurs alternées (noir et rouge)
  • quand il y a une lettre « muette » elle est souvent surlignée en jaune
  • on essaie aussi de faire des associations (parfois, une fois ..)

une liste :

img378

Et surtout, depuis le mois de mai et sur les précieuses idées de son orthophoniste, nous avons mis en place une « méthode » d’apprentissage élargi qui porte vraiment ses fruits .

L’objectif est de travailler la mobilité, intégrer les natures, genres et nombres des mots à partir de cette liste à mémoriser.

  1. Léo écrit le mot (exemple : chien )
  2. Il doit imaginer qu’il faille le classer : quelle est donc sa nature ? son genre ? son nombre?
  3. Il doit ensuite imaginer que ce mot va être dans une phrase et se préparer à le « déguiser ».
  4. Je lui écris « chien » et dessine un petit nuage au bout du mot. Que peut-on lui mettre au bout ? un s ? oui mais il faudra écrire les devant (ou mes, ou des ….)
  5. Chercher d’autres déguisements possibles (chienne, chiennes ….) et indiquer ce qu’il manque
  6. Pour un verbe à mémoriser à l’infinitif, on peut aussi inventer sous ses formes conjuguées
  7. Par contre, si le mot est invariable, on barre le nuage.

Cela a très bien fonctionné avec Léo et, quand il refait ses mots, il ne manque pas d’ajouter oralement « c’est un Nom , féminin.. » à poursuivre absolument l’an prochain !

quelques exemples :         img377

Parfois, on va aussi plus loin en cherchant des mots de la même famille, en les écrivant  en les observant, des synonymes, des contraires ….

Il me semble que Léo apprend beaucoup mieux ainsi , sur une globalité, il fait davantage de liens entre les apprentissages … à suivre ….

Publicités

9 réflexions au sujet de « Mémorisation des mots en orthographe »

  1. Je confirme que cette méthode est très chouette! Mon fils en utilise une variante. Cela fonctionne très bien. Nous allons un peu moins loin dans les associations mais je vais développer cela. Merci d’avoir partagé. Je n’en ai pas eu le temps…Haaa! Ce temps ….Rhooo!

    J'aime

    • Merci de confirmer cela! J’ai repris aujourd’hui ce travail et tout est bien là ! la nature des mots, les variations des mots ( exemple une découverte mais des découvertes, ou les ou ces ….) … J’ai ajouté dans les verbes la question des groupes …. c’est très intéressant … et c’est comme si on s’était arrêté hier de mémoriser des mots, les mois de vacances n’ont rien effacé de la méthode …. à poursuivre donc

      J'aime

    • Merci , effectivement nous sommes nous aussi passés par l’épellation ou autres moyens mais maintenant Léo veut absolument passer par l’écriture manuelle pour la mémorisation. Il utilisera l’ordinateur si les mots sont dictés en classe … C’est son choix …

      J'aime

    • De rien c’est avec plaisir que nous continuons à partager nos essais, aides des professionnels, trouvailles parfois aussi …. à très bientôt !

      J'aime

  2. Bonjour je suis maman d’un enfant dyslexique 10 ans diagnostiquée en CE1. Elle fait de l’orthophoniste depuis la GS. Je vous remercie pour les conseils, les astuces. Je suis à la recherche de tout cela pour l’aider. Souvent, je suis abattue. Elle progresse mais pas assez. La 6° me fait peur. Quel âge à votre enfant ou petit fils ?

    J'aime

    • Bonjour
      Des moments d’abattement et d’incertitudes sont aussi chez nous fréquents , c’est un parcours difficile et qui dépend (souvent) de la bienveillance des enseignants . Oui la 6ème fait peur (déjà pas si simple avec les enfants non DYS) , nous venons de la finir , cela n’a pas été de tout repos malgré le travail fourni et beaucoup d’énergie gaspillée …. mais nous devons être là, continuer à les encourager ….Les « choses » changent dans l’Education Nationale …. peut-être pas assez vite pour nos attentes …. Alors tenez bon et …. profitez des vacances pour faire le plein d’énergie … à bientôt sur le blog

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s